Se connecter avec nous

Actualités

Niger : La CEDEAO reconnaît officiellement le coup d’État

Avatar de Richard

Publié

sur

Niger : La Cédéao reconnaît officiellement le coup d'État

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a pris une décision formelle quant au renversement du président Mohamed Bazoum au Niger. Cette déclaration intervient quatre mois et demi après le coup d’État mené par des militaires le 26 juillet dernier. L’organisation régionale a clarifié sa position dans un communiqué publié quelques jours après le sommet des chefs d’État à Abuja, en réponse aux critiques émises par le Conseil national de salut public (CNSP) nigérien.

Reconnaissance du renversement de Mohamed Bazoum

Jusqu’à la date du dernier sommet de la Cédéao le 10 décembre, l’organisation considérait Mohamed Bazoum comme le président en fonction du Niger. Cela autorisait les représentants de son gouvernement à agir au nom du pays lors des réunions statutaires. Cependant, cette position a évolué, officialisant ainsi la reconnaissance du coup d’État militaire.

Suspension du Niger des organes décisionnels de la Cédéao

À la suite de cette reconnaissance, le Niger se voit suspendu des organes décisionnels de l’organisation sous-régionale jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel dans le pays.

Normalisation des relations et ouverture au dialogue

Pour répondre aux critiques du CNSP, la Cédéao a décidé d’entamer des pourparlers avec les autorités nigériennes. Une délégation de l’organisation, comprenant des représentants du Togo notamment, s’est rendue à Niamey pour des discussions avec le Premier ministre nigérien, Lamine Zéine Mahamane.

tab tech

Vers une transition politique plus courte ?

La durée de la transition au Niger a été un sujet central lors des discussions entre la délégation de la Cédéao et les autorités nigériennes. Bien que rien n’ait été officiellement déclaré, des sources indiquent que la junte au pouvoir initialement en faveur d’une transition de moins de trois ans serait ouverte à une période plus courte. Les médiateurs de la Cédéao ont également l’intention de rapporter ces avancées au président en exercice de l’organisation régionale, le Nigérian Bola Tinubu.

Sort du président Mohamed Bazoum et prochaines étapes

La question du sort du président déchu, Mohamed Bazoum, demeure une préoccupation pour la Cédéao. Les discussions prévoient que le Niger présente en janvier prochain un plan détaillé pour mettre fin à la transition, conformément aux demandes formulées lors du dernier sommet d’Abuja.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION