Se connecter avec nous

Actualités

Burkina Faso : Une tentative de coup d’Etat a fait disparaitre Ibrahim Traoré

Publié

sur

Burkina Faso : Une tentative de coup d'Etat a fait disparaitre Ibrahim Traoré

Le Burkina Faso traverse une période d’incertitude à la suite d’un grave incident survenu le mercredi 12 juin. Un obus a explosé dans la cour de la télévision publique, entraînant des blessures et des dommages matériels considérables. Cet événement a provoqué la panique et suscité de nombreuses interrogations sur ses origines et ses motivations.

Silence du Président de la transition

L’absence de communication officielle de la part du président de la transition, Ibrahim Traoré, depuis l’incident, augmente l’inquiétude générale. Le silence du dirigeant alimente les doutes sur la situation sécuritaire et politique du pays, intensifiant les spéculations et les rumeurs.

Rappel des soldats du Burkina Faso et mise en alerte

Face à cette situation tendue, le chef d’état-major général des armées, le général Célestin Simporé, a ordonné le retour de tous les soldats à leur base. Dans une note, il a exhorté à la vigilance et à la préparation contre d’éventuelles attaques. Il a également intégré les soldats dans le dispositif des volontaires pour la défense de la patrie et mis en place une force d’intervention rapide.

CSAF

Informations conflictuelles et rumeurs persistantes

Cette alerte intervient après des informations non confirmées sur une situation interne délicate et des coups de feu entendus mercredi dans la cour de la télévision publique, qualifiés d’incident malgré les dommages importants. Les autorités peinent à fournir des explications claires, alimentant les spéculations sur une possible crise interne.

Renforts militaires déployés à Dori

Par ailleurs, des renforts militaires ont été envoyés à Dori, dans le nord-est du pays, pour gérer une situation critique à Mansila. Cette mobilisation démontre la détermination des autorités à maintenir l’ordre et à protéger les populations face à des menaces potentielles.

CSAF

Le silence du Capitaine Traoré

Le capitaine Ibrahim Traoré n’a pas pris la parole depuis mercredi, laissant la nation dans l’attente de directives et d’informations cruciales. Son absence de communication est perçue comme un signe alarmant, plongeant le pays dans une incertitude grandissante.

Alors que le Burkina Faso traverse cette période agitée, les citoyens et les observateurs internationaux attendent des réponses claires et des mesures efficaces pour garantir la stabilité et la sécurité du pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

csaf

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION