Se connecter avec nous

Actualités

Nigeria : Tinubu prend des mesures drastiques pour limiter les voyages des ministres à l’étranger

Avatar de Richard

Publié

sur

Nigeria : Tinubu prend des mesures drastiques pour limiter les voyages des ministres à l'étranger

Dans une démarche visant à réduire les dépenses publiques excessives, le président nigérian Bola Ahmed Tinubu a imposé une nouvelle règle draconienne pour les voyages internationaux financés par des fonds publics. Cette décision intervient dans un contexte de préoccupation croissante concernant le gaspillage des ressources gouvernementales.

Un embargo sur les voyages à l’étranger pour les ministres et collaborateurs

Une note émanant du cabinet présidentiel, dirigé par Femi Gbajabiamila, a été envoyée au secrétaire du gouvernement de la Fédération, George Akume, annonçant un embargo sur tous les voyages internationaux des ministres, collaborateurs et autres membres du gouvernement. Seuls les voyages jugés absolument nécessaires seront autorisés, après approbation présidentielle.

Justification et durée de l’interdiction

Cette mesure, qui durera initialement 90 jours à partir du 1er avril 2024, est justifiée par le constat du gaspillage et de l’augmentation démesurée des coûts liés aux voyages internationaux des représentants gouvernementaux. Le président est préoccupé par cette tendance, alors que le pays fait face à des défis économiques majeurs.

Préoccupations présidentielles et nécessité de concentration sur les mandats

La note présidentielle souligne la préoccupation du président Tinubu quant à l’augmentation des frais de voyage supportés par les ministères et les agences gouvernementales. Elle met également en avant la nécessité pour les membres du cabinet et les responsables des agences de se concentrer sur leurs missions respectives pour assurer une prestation de services efficace.

Une mesure appliquée à tous les fonctionnaires gouvernementaux

Cette directive s’applique à tous les fonctionnaires du gouvernement fédéral, à tous les niveaux, pour une période initiale de trois mois. Elle vise à rationaliser les dépenses sans compromettre les fonctions gouvernementales essentielles, tout en mettant l’accent sur une gestion budgétaire responsable.

Une économie budgétaire sans compromettre les fonctions gouvernementales

La présidence de Tinubu se veut rassurante, affirmant que cette mesure d’économie ne compromettra pas les fonctions gouvernementales essentielles. Elle est perçue comme une réponse nécessaire aux défis économiques du pays, démontrant ainsi l’engagement du gouvernement à une gestion financière prudente et transparente.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF
##Tinubu##

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION