Se connecter avec nous

Actualités

64e Sommet de la CEDEAO : Les décisions clés prises

Avatar de Richard

Publié

sur

64e Sommet de la CEDEAO : Les décisions clés prises

Le rideau est tombé sur le 64e sommet ordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), laissant derrière lui une série de décisions cruciales prises en l’absence de trois dirigeants clés. Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Macky Sall du Sénégal et Patrice Talon du Bénin manquaient à l’appel, soulignant ainsi les tensions persistantes au sein de l’organisation régionale.

La crise au Niger était au cœur des délibérations. Les ailes dures de la CEDEAO ont insisté sur la libération du président Bazoum et sa famille, ainsi que sur le rétablissement de l’ordre constitutionnel avant toute discussion avec les nouvelles autorités nigériennes.

Parmi les invités présents lors de cette rencontre d’envergure figuraient des représentants du président Bazoum, invités par la CEDEAO. Le Premier Ministre Nigérien, SEM Ouhmoudou Mahamadou, accompagné de hauts fonctionnaires nigériens, a pris part activement à cette 64e session.

Le ministre des Affaires étrangères du Niger, M. Hassoumi Massoumi, déjà impliqué dans la 51e Session Ordinaire du Conseil de Médiation et de Sécurité, ainsi que dans la 91e Session Ordinaire du Conseil des Ministres de la CEDEAO, a été un acteur clé dans les discussions.

À l’issue de cette réunion de haut niveau qui s’est déroulée du 6 au 10 décembre 2023 à Abuja, la CEDEAO a annoncé une série de sanctions et de décisions stratégiques. Pour le Mali, elle a levé les interdictions de voyage pour le Premier Ministre et le Président de Transition. En revanche, les sanctions contre le Niger ont été maintenues, avec une demande explicite de libération du président évincé suite au coup d’État.

tab tech

Les chefs d’État du Bénin, du Togo et de la Sierra-Leone ont été désignés par l’instance pour médiation dans cette situation délicate.

Ce sommet a mis en lumière les dissensions au sein de la CEDEAO, illustrant la complexité des relations inter-étatiques et l’importance cruciale des négociations pour la stabilité politique dans la région ouest-africaine. L’organisation semble déterminée à agir fermement pour préserver la démocratie et l’ordre constitutionnel dans ses États membres, tout en se confrontant à des défis majeurs sur la voie de la résolution des crises politiques.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION