Se connecter avec nous

Actualités

Bénin/Niger : Vers une réconciliation sans fin ?

Avatar de Richard

Publié

sur

Bénin : Le port de Cotonou lève l’interdiction d’importer vers le Niger, toujours sous sanctions de la CEDEAO

Le port autonome de Cotonou vient d’annoncer la levée de l’interdiction des importations à destination du Niger dans une lettre datée du mercredi 27 décembre 2023. Cependant, cette décision ne permet pas aux conteneurs débarqués d’entrer au Niger via les frontières béninoises, toujours fermées en raison des sanctions économiques de la Cédéao. Une ouverture partielle qui offre une alternative via le Burkina Faso pour contourner ces restrictions.

Csaf

Un geste du Bénin sans levée des sanctions de la Cédéao

Il est crucial de souligner que cette levée partielle ne signifie pas la fin des sanctions économiques de la Cédéao, comme le précisent clairement les autorités béninoises interrogées. Depuis octobre dernier, les importations vers le Niger étaient suspendues, provoquant l’encombrement des espaces de stockage du port de Cotonou, atteignant jusqu’à 90 % de leur capacité.

Désengorgement portuaire : une situation qui s’améliore

Les autorités portuaires affirment avoir libéré au moins 30 % des espaces encombrés grâce à des travaux de désengorgement. Cette amélioration de la situation a permis d’envisager la levée partielle de la suspension des importations vers le Niger. Kristof Van den Branden, directeur commercial et marketing du port autonome de Cotonou, confirme : « La situation aujourd’hui s’est beaucoup améliorée. Il y a de l’espace à l’intérieur, il n’y a plus de raison pour dire que les marchandises ne puissent plus venir et c’est en fait pour ça qu’on a annulé la note émise en octobre. »

Impact significatif sur le transit au port de Cotonou

Les marchandises à destination du Niger représentent 80 % du volume de transit du port de Cotonou. La levée partielle de l’interdiction devrait ainsi faciliter le flux de marchandises et contribuer à soulager la congestion portuaire.

Contournement des restrictions : l’alternative par le Burkina Faso

Depuis le début des sanctions, certains importateurs dont les conteneurs étaient bloqués ont choisi de consommer leurs marchandises au Bénin. D’autres ont opté pour une voie alternative en contournant les frontières béninoises en passant par le Burkina Faso.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION