Se connecter avec nous

Actualités

Présidentielle au Tchad : Quel duel inédit entre le chef de la junte et son Premier ministre ?

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Présidentielle au Tchad : Quel duel inédit entre le chef de la junte et son Premier ministre ?

Ce lundi 6 mai, les Tchadiens se rendent aux urnes dans une élection présidentielle très attendue, marquant la fin de trois années de règne militaire. Ce scrutin est principalement caractérisé par un duel inédit entre le général Mahamat Idriss Déby Itno, chef de la junte, et Succès Masra, son Premier ministre, autrefois opposant rallié au régime.

CSAF

Boycott et doutes sur la crédibilité de l’élection présidentielle

L’opposition, brutalement réprimée et écartée du processus électoral, a appelé au boycott de cette élection qu’elle qualifie de « jouée d’avance » visant à maintenir une « dynastie Déby ». Des ONG expriment également leurs doutes quant à la crédibilité du scrutin.

Engouement mitigé dans les bureaux de vote

À N’Djamena, la capitale, l’engouement pour le vote est mitigé. Si une certaine affluence a été observée en milieu de matinée, les lieux de vote étaient déserts à midi, sous une chaleur accablante.

Un duel inattendu entre Déby et Masra

Initialement, tous les observateurs prévoyaient une victoire écrasante pour le président de transition, Déby, après l’élimination de ses rivaux les plus sérieux. Cependant, l’économiste Masra est apparu comme un potentiel trouble-fête, capable de pousser le général à un second tour.

CSAF

Des candidats marginalisés

Outre Déby et Masra, huit autres candidats participent à cette élection mais ils sont peu connus ou perçus comme étant peu hostiles au pouvoir.

Des enjeux cruciaux pour l’avenir politique du pays

Cette élection revêt une importance capitale pour l’avenir politique du Tchad. Si Masra venait à l’emporter, cela marquerait la première transmission pacifique du pouvoir dans un pays qui a été le théâtre de nombreux coups d’État.

Le Tchad, point d’ancrage militaire de la France au Sahel

Le Tchad demeure le dernier bastion militaire de la France au Sahel, avec environ un millier de soldats toujours présents. Cette situation contraste avec celle des pays voisins comme le Niger, le Mali et le Burkina Faso, qui ont vu le départ des soldats français et un rapprochement avec la Russie.

Des résultats attendus et un possible second tour

Les résultats officiels provisoires de l’élection sont attendus pour le 21 mai, et un éventuel second tour se tiendrait le 22 juin.

Cette élection est donc cruciale pour l’avenir politique du Tchad et aura des répercussions importantes sur l’équilibre régional au Sahel.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION