Se connecter avec nous

Actualités

La HAAC met en demeure RFI pour diffusion d’informations erronées sur le Togo

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) du Togo a récemment

Avatar de Le stagiaire

Publié

sur

La HAAC met en demeure RFI pour diffusion d'informations erronées sur le Togo

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) du Togo a récemment pris des mesures fermes à l’encontre de la Radio France Internationale (RFI), l’accusant de diffuser des informations inexactes concernant la situation dans le pays. Dans un courrier daté du 6 mai 2024, le président de la HAAC a officiellement mis en demeure la directrice générale de RFI pour ce qu’elle qualifie de « traitement inéquitable de l’information et diffusion de fausses nouvelles sur le Togo ».

Récurrence des informations erronées

La HAAC a pointé du doigt plusieurs incidents où RFI aurait mal interprété ou mal rapporté les événements se déroulant au Togo. Un exemple donné est le segment diffusé le dimanche 5 mai 2024 à 18h30 TU, où il a été affirmé à tort qu’une interdiction formelle de toutes manifestations contre la Vème République était en vigueur au Togo. La HAAC a souligné que le même jour, une manifestation contre cette constitution s’est tenue sans incident, ayant été dûment autorisée par les autorités compétentes.

Répercussions sur les principes du journalisme

Pitalounani Telou, président de la HAAC, a exprimé son mécontentement quant aux répercussions de ces erreurs sur l’image du Togo et sur les principes fondamentaux du journalisme. Il a également critiqué la couverture des récentes élections par RFI, notant que des affirmations telles que la suspension de tous les médias internationaux de la couverture de ces élections étaient incorrectes.

Mise en garde et menace de sanctions

Telou a averti que si de telles erreurs venaient à se répéter, la La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication serait contrainte d’envisager des mesures appropriées, allant jusqu’à la suspension du droit de diffusion de RFI sur le territoire national jusqu’à nouvel ordre.

La réaction de la HAAC illustre la volonté des autorités togolaises de garantir un traitement équitable et précis de l’information, ainsi que de protéger l’image du pays à l’échelle internationale.

##HAAC##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION