Se connecter avec nous

Politique

Togo-interdiction de RFI et France 24 : Vérité ou mensonge ?

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Togo-interdiction de RFI et France 24 : Vérité ou mensonge ?

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux bruissent de rumeurs selon lesquelles les chaînes de télévision internationales RFI et France 24 auraient été interdites de diffusion au Togo. Une information qui a semé le trouble chez les internautes, alimentant les comparaisons avec des décisions similaires prises récemment au Burkina Faso et au Mali. Cependant, le samedi 27 avril, jour de la célébration du 64è anniversaire de l’indépendance du Togo, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a tenu à mettre les choses au clair.

CSAF

La HAAC dément toute interdiction de RFI et France 24

Dans un communiqué officiel, la HAAC a admis son ignorance quant à l’origine de ces rumeurs, soulignant qu’elles résultaient de manipulations et de désinformations. Ces fausses informations découleraient en réalité d’une mauvaise interprétation de la décision de la HAAC concernant la suspension provisoire de l’accréditation des envoyés spéciaux de médias étrangers pour la couverture des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024.

Appel au respect des règles professionnelles

Pitalounani Telou, président de la HAAC, a formellement démenti toute décision d’interdire la diffusion de RFI et France 24 au Togo. Il a profité de cette occasion pour rappeler aux deux chaînes internationales l’importance de respecter les règles professionnelles lors de la couverture du processus électoral en cours. Il a également souligné que les correspondants permanents accrédités au Togo continuent d’assurer cette couverture.

CSAF

Reconnaissance envers les médias nationaux

Dans le même communiqué, le président de la HAAC a exprimé sa satisfaction à l’égard des médias nationaux pour leur professionnalisme durant la campagne électorale, saluant leur rigueur dans le traitement de l’information. Il les a encouragés à maintenir ce niveau de professionnalisme et à se conformer aux dispositions en vigueur pour les jours de silence et de vote.

Cette clarification de la part de la HAAC vient dissiper les craintes et les spéculations entourant une prétendue interdiction de RFI et France 24 au Togo. Elle met en lumière l’importance de la vérification des sources d’information dans un contexte où les rumeurs peuvent facilement se propager sur les réseaux sociaux. En rappelant l’engagement des médias nationaux et internationaux envers le respect des règles et du professionnalisme, la HAAC renforce l’importance d’une couverture médiatique équitable et responsable lors des événements électoraux.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION