Se connecter avec nous

Actualités

Cameroun : Attaque meurtrière à Bamenyam

Avatar de Richard

Publié

sur

Cameroun : Attaque meurtrière à Bamenyam

Une attaque brutale a secoué la région de l’Ouest au Cameroun hier, mardi 21 novembre au matin, dans une escalade choquante de violence à la frontière avec la région du Nord-Ouest. Des hommes armés à moto ont mené une attaque effroyable au marché de Bamenyam, situé dans le département des Bamboutos, laissant neuf personnes sans vie, selon les rapports du préfet local.

Bien que l’attaque n’ait pas été revendiquée dans l’immédiat, les autorités locales pointent du doigt les séparatistes anglophones. Les témoins sur place ont rapporté que la trentaine d’assaillants s’exprimait en anglais pidgin, et portait des treillis militaires alors qu’ils arrivaient sur des motos. Leur cible : les populations civiles innocentes présentes sur le marché. Leur assaut impitoyable a laissé neuf victimes fatales et a entraîné l’enlèvement d’une dizaine de personnes.

Les témoignages des résidents de la localité rapportent des pertes matérielles significatives, avec trois boutiques incendiées et un véhicule cargo détruit, en plus du vol de plusieurs motos. Cette attaque barbare, bien que non revendiquée officiellement, est suspectée d’avoir été perpétrée par des individus venus des localités voisines du Nord-Ouest, une région en proie à une crise persistante depuis six longues années entre les séparatistes anglophones et les forces armées régulières.

tab tech

Ce nouvel assaut sanglant à Bamenyam survient à peine deux semaines après une attaque similaire à Mamfe, dans la région du Sud-Ouest, où vingt-cinq personnes ont trouvé la mort le 6 novembre 2023, selon le bilan officiel. Cette récente vague de violences dévastatrices dans les régions anglophones du Cameroun soulève des inquiétudes croissantes quant à la sécurité et à la stabilité de ces régions, plongées dans un cycle de violence incessant et de pertes tragiques pour les populations locales.

Les autorités locales et nationales sont en alerte maximale, mais la quête de solutions durables pour mettre fin à cette spirale meurtrière reste un défi de taille pour les autorités camerounaises, confrontées à une crise complexe et persistante.

Cette attaque dévastatrice à Bamenyam rappelle de manière poignante l’urgence d’une action décisive pour mettre fin à la violence et pour garantir la sécurité des citoyens dans ces régions en proie à l’instabilité.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

csaf
Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION