Se connecter avec nous

Actualités

Togo : Remplacer les subventions carburant par des transferts monétaires aux vulnérables ?

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo : Remplacer les subventions carburant par des transferts monétaires aux vulnérables ?

Le Fonds Monétaire International (FMI) a appelé les autorités togolaises à revoir leur stratégie de subventions aux carburants en faveur de méthodes plus ciblées, telles que les transferts d’argent direct aux populations vulnérables. Cette recommandation a été émise dans le cadre d’un communiqué publié le 1er mars dernier, annonçant un nouveau décaissement de 68,3 millions de dollars en faveur du Togo.

Vers une croissance inclusive et une réponse civile au terrorisme

Selon Kenji Okamura, directeur général adjoint du FMI, cette mesure vise à rendre la croissance plus inclusive en renforçant les dépenses sociales et les filets de sécurité sociale, notamment dans les régions du nord du pays, tout en complétant la réponse militaire au terrorisme par une réponse civile.

Débat au sein du gouvernement togolais

Le remplacement des subventions généralisées aux carburants par des transferts monétaires plus ciblés est considéré comme une étape importante pour protéger les personnes vulnérables. Cependant, cette recommandation ne fait pas l’unanimité au sein du gouvernement togolais. Certains responsables doutent de l’efficacité des transferts monétaires en tant qu’alternative. Certains estiment qu’il serait préférable de réorienter les fonds vers des initiatives créatrices de richesse et d’emploi, plutôt que de s’appuyer sur des aides directes.

Contraintes politiques et calendrier électoral

En outre, l’application de cette mesure pourrait être entravée par le calendrier électoral à venir. Avec les élections législatives et régionales prévues en avril 2024, suivies de la présidentielle début 2025, toute mesure potentiellement impopulaire, telle qu’une suppression des subventions aux carburants et une augmentation des prix à la pompe, pourrait être politiquement risquée dans un contexte d’inflation déjà perceptible.

Un dilemme délicat pour les autorités togolaises

Les autorités togolaises se retrouvent donc face à un dilemme délicat entre la nécessité de réformer les politiques de subvention pour une meilleure efficacité économique et sociale, et les contraintes politiques liées au contexte électoral et à l’opinion publique, déjà sensible aux fluctuations des prix des carburants.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION