Se connecter avec nous

Actualités

Togo – Série de meurtres à Sotouboua : Le présumé auteur présenté à la presse

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo - Série de meurtres à Sotouboua : Le présumé auteur présenté à la presse

L’arrestation d’un individu soupçonné d’être impliqué dans une série de meurtres à Sotouboua a été annoncée lors d’une conférence de presse tenue le 5 mars 2024. Identifié comme Kénou Agbégnigan, âgé de 35 ans et déjà connu des services judiciaires, il est accusé d’être l’auteur de plusieurs assassinats ayant endeuillé les préfectures de Sotouboua et de Blitta au cours des deux derniers mois.

La mobilisation contre la vague de crimes

Entre le 17 décembre 2023 et le 17 février 2024, une série de meurtres a frappé les populations des préfectures de Blitta et de Sotouboua, suscitant une mobilisation sans précédent des autorités locales et des habitants. Les victimes, principalement des femmes et des personnes âgées, ont été prises pour cible, plongeant les communautés dans la peur et le deuil.

Collaboration décisive entre la population et les forces de sécurité

Face à cette menace croissante, les Forces de défense et de sécurité (FDS), avec le soutien actif des habitants, ont intensifié leurs efforts pour identifier et appréhender les coupables. Le 21 février 2024, grâce à la vigilance des habitants du village de Bodjondè, situé à 20 km au sud-est de Sotouboua, Kénou Agbégnigan a été surpris en possession d’un arsenal d’armes et d’outils potentiellement liés aux crimes.

Les aveux troublants d’un présumé meurtrier

Lors de son interrogatoire, Kénou Agbégnigan a admis sa responsabilité dans quatre des huit meurtres enregistrés dans la région, notamment à Blitta, Tchébébé et Sotouboua. Cependant, les autorités continuent de mener des investigations pour identifier d’autres membres du réseau criminel potentiellement impliqués dans ces crimes abominables.

Des actes de violence choquants

Les meurtres, marqués par une violence extrême, ont laissé des stigmates profonds dans les communautés de Sotouboua et de Blitta. Les victimes, souvent retrouvées avec des signes de sévices, ont suscité une vive émotion et une demande de justice de la part des familles et des proches.

Vers une procédure judiciaire

Alors que l’enquête se poursuit, Kénou Agbégnigan sera traduit devant le procureur de la République près le Tribunal de 1ère Instance de Sotouboua pour répondre de ses actes. Les autorités encouragent la population à rester vigilante et à collaborer étroitement avec les forces de sécurité pour prévenir de futurs actes criminels.

##Série de meurtres##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION