Se connecter avec nous

Entrepreneuriat

Exploitation de l’or : Le Burkina Faso pourrait rapporter des milliards grâce à cette initiative

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Exploitation de l’or : Le Burkina Faso pourrait rapporter des milliards grâce à cette initiative

Une perspective réjouissante à coup de plusieurs milliards s’ouvre dans l’exploitation de l’or au Burkina Faso, avec l’annonce de la junior minière canadienne Nexus Gold de vouloir intensifier ses opérations sur le permis aurifère de Dakouli 2.

La société basée à Vancouver envisage de financer un vaste programme d’exploration sur le site de 9.800 hectares, situé à une centaine de kilomètres au nord de Ouagadougou. Cette décision intervient dans un contexte marqué par l’envolée récente des cours de l’or, atteignant un nouveau sommet historique au-delà des 2.370 dollars l’once.

Une opportunité saisie

Le PDG de Nexus Gold, Milad Zareian, se réjouit de ce timing favorable : « C’est le moment idéal pour se remettre à développer ce superbe projet d’exploration. » Il met en avant le potentiel très prometteur de Dakouli 2, où l’or affleure jusqu’à 200 mètres de profondeur sur plusieurs zones de minéralisation établies.

Un partenariat avec le Burkina Faso

Cette initiative est accueillie favorablement par l’État burkinabè, désireux d’accentuer la pression sur le secteur aurifère national. Avec des réserves estimées à 60 tonnes, le Burkina Faso figure parmi les principales mines à ciel ouvert du continent, grâce notamment aux investissements massifs de géants mondiaux tels qu’Endeavour, Fortuna ou Iamgold.

CSAF

Un potentiel prometteur

En relançant Dakouli 2, Nexus Gold compte bien prendre part à cette ruée vers l’or au Burkina Faso, dans l’espoir de générer des milliards. La société détient également d’autres permis prometteurs dans la région, notamment les sites de Manzour-Dayere, Bouboulou et Rakounga.

Dynamisation de l’économie burkinabè

Cette activité minière accrue suscite un regain d’intérêt pour le riche sous-sol du Burkina Faso, également connu pour ses mines de zinc, cuivre et manganèse. Les autorités espèrent ainsi voir le secteur minier jouer un rôle clé dans la dynamisation des finances publiques du pays, grâce à ce regain d’appétit minier.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION