Se connecter avec nous

Politique

Togo : Voici le poste que tout ancien président occupera à vie

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Togo : Voici le poste que tout ancien président occupera à vie

La récente révision constitutionnelle au Togo a octroyé un rôle de premier plan aux anciens présidents de la République et aux présidents de conseil. Désormais, à la fin de leur mandat, ces figures politiques se voient attribuer le statut de sénateurs.

L’article 10 de la Constitution stipule clairement que, sauf renonciation, ils « sont sénateurs de droit et à vie ». Cette mesure confère une continuité institutionnelle en intégrant l’expérience et le savoir-faire des anciens dirigeants dans le processus législatif du pays.

Composition et fonctionnement du Sénat togolais

Le Sénat togolais se distingue par une composition particulière. Les membres sont élus pour un mandat de six ans renouvelable, mais la répartition des sièges est unique. Les deux tiers des sénateurs sont élus par les représentants des collectivités territoriales, tandis que le tiers restant est désigné par le Président du Conseil.

Des responsabilités majeures dans le processus législatif

Les sénateurs togolais se voient confier des responsabilités de premier ordre dans le processus législatif. D’une part, ils participent à l’élection du Président de la République, ce qui souligne leur rôle crucial dans la vie politique nationale. D’autre part, les sénateurs jouent un rôle essentiel dans le vote des lois.

Selon la Constitution, tout projet de loi ou proposition de loi voté en première lecture à l’Assemblée nationale est soumis au Sénat pour examen. Ce dernier peut apporter des amendements ou des modifications au texte initial. En cas de désaccord entre les deux chambres, un processus de concertation est enclenché, impliquant une commission mixte paritaire des deux assemblées.

CSAF

Importance de la collaboration interinstitutionnelle

La nouvelle Constitution du Togo met en lumière l’importance de la collaboration entre les différentes institutions du pays. Le Sénat, en tant que chambre réfléchie, complète le travail de l’Assemblée nationale et offre une voix supplémentaire dans le processus législatif. La présence des anciens présidents et présidents de conseil en tant que sénateurs apporte une dimension de stabilité et d’expertise à la gouvernance nationale.

En somme, la réforme constitutionnelle témoigne de la volonté du Togo de renforcer ses institutions et d’assurer une gouvernance démocratique et équilibrée. La participation accrue des anciens dirigeants dans le Sénat reflète une volonté d’intégrer pleinement leur expérience au service du développement et de la stabilité du pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION