Se connecter avec nous

Actualités

Bonne nouvelle pour les paysans Togolais : Un nouveau programme de soutien pour la filière riz

Avatar de Richard

Publié

sur

Bonne nouvelle pour les paysans Togolais : Un nouveau programme de soutien pour la filière riz

Le Programme des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a inauguré le projet « OCOP-TOGO : Appui à la promotion de la filière riz au Togo » le lundi 18 décembre 2023 à Lomé. Cette initiative vise à renforcer la filière rizicole dans le pays en mettant l’accent sur des approches respectueuses de l’environnement et en soutenant les acteurs clés du secteur.

CSAF

Des technologies vertes pour une production verte Togolaise

Le projet « OCOP-TOGO » ciblera les zones à fort potentiel de production de riz à travers le pays, en mettant en œuvre des technologies écologiques. L’objectif est d’accompagner les producteurs et les coopératives d’étuvage du riz afin de favoriser une production, une transformation et un marketing respectueux de l’environnement. Cette initiative comprend également un volet de renforcement des capacités techniques et organisationnelles des acteurs de la filière.

Sécurité alimentaire et objectifs nationaux

Konlani Dindiogue, directeur de cabinet du ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement Rural, souligne que ce projet s’aligne sur les actions déjà entreprises par le gouvernement togolais pour promouvoir la production de riz. L’objectif principal est d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des Togolais en s’appuyant sur la production nationale de riz et de générer des excédents pour soutenir les industries de transformation agricole.

tab tech

Le Togo répond à l’appel de la FAO pour la production prioritaire

Dans le cadre de l’appel lancé par la FAO, intitulé « Un pays un produit prioritaire », le Togo a choisi de se concentrer sur la production de riz. Parmi les 28 pays africains bénéficiaires de cette initiative, le Togo s’est engagé à stimuler la production locale et à réduire le déficit national en riz, actuellement estimé à 70%.

Urgence d’actions gouvernementales renforcées

Le directeur de cabinet souligne l’urgence d’intensifier les actions du gouvernement pour atteindre ces objectifs ambitieux. Actuellement, la production nationale de riz blanchi ne couvre que 30% des besoins du pays, alors que le Togo dépend à hauteur d’environ 70% des importations. En 2021, la production locale était d’environ 100 000 tonnes, mettant en évidence la nécessité pressante d’accélérer les efforts pour garantir la sécurité alimentaire et réduire la dépendance aux importations.

Pour rappel, le projet « OCOP-TOGO » se présente comme une opportunité majeure pour le Togo de consolider sa production nationale de riz, de renforcer la sécurité alimentaire et de stimuler l’économie agricole du pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION