Se connecter avec nous

Actualités

Togo/Lomé : Blanchiment d’argent et le financement du terrorisme en Afrique au cœur d’un atelier de sensibilisation

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo/Lomé : Blanchiment d'argent et le financement du terrorisme en Afrique au cœur d'un atelier de sensibilisation

Du 20 au 24 novembre, la capitale togolaise, Lomé, accueille un atelier crucial organisé par le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique (GIABA). Cet événement a pour objectif de sensibiliser et d’éduquer les autorités opérationnelles des États membres sur les risques et les méthodes de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

Réunissant 17 États membres, dont 15 de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ainsi que Sao Tomé et les Îles Comores, cet atelier est une initiative visant à amplifier l’impact des rapports d’études du GIABA. Ces rapports sont destinés à améliorer la détection, les enquêtes et les poursuites concernant les cas de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. De plus, il offre un espace de sensibilisation pour les entités déclarantes et les parties prenantes impliquées.

Les principaux participants à cette rencontre sont les cellules de renseignement financier, les autorités chargées des enquêtes et des poursuites pénales, les autorités judiciaires ainsi que d’autres agences spécialisées dans ces domaines et celles impliquées dans les procédures judiciaires.

Le commissaire divisionnaire Thendo Kpatcha, représentant du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, a souligné l’importance de cet atelier. Il a notamment déclaré que celui-ci allait exposer les différentes formes de blanchiment d’argent et mettre en place des dispositifs de lutte contre ce fléau. « J’invite tous les participants à plus de sérieux pour réfléchir sur ce sujet afin de trouver des moyens efficaces pour contrecarrer ce phénomène dans nos États », a-t-il ajouté.

tab tech

L’interaction des autorités opérationnelles sur les signaux d’alerte et les indicateurs de contenus est l’un des aspects clés de cette rencontre. Il est essentiel de renforcer la coopération et la coordination entre les différents organes impliqués pour lutter de manière plus efficace contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, des activités qui peuvent avoir des répercussions dévastatrices sur la stabilité financière et la sécurité des États.

Pour rappel, cet atelier régional représente une étape significative dans la lutte contre ces crimes financiers et le terrorisme en Afrique. Il offre une plateforme d’échange et de renforcement des capacités pour les professionnels et les autorités concernées, soulignant ainsi l’engagement collectif à protéger la stabilité et la sécurité de la région contre ces menaces transnationales.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION