Se connecter avec nous

Actualités

Togo : La DMK rend hommage à Mgr Kpodzro et lance un appel à la mobilisation

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo : La DMK rend hommage à Mgr Kpodzro et lance un appel à la mobilisation

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) anime dimanche 25 février 2024, un meeting sur le terrain du collège Saint Joseph, en hommage à feu Mgr Philippe Fanako Kpodzro. En conférence de presse jeudi 15 février 2024 à Lomé, la DMK a appelé à la mobilisation pour mettre fin à l’injustice et à l’inacceptable au Togo.

Un appel à l’unité pour le changement

Face à l’anéantissement de la République et au naufrage collectif, la DMK compte mutualiser les énergies pour le changement au Togo. Ainsi, dans le cadre du meeting, la DMK lance un appel solennel à l’ensemble de la classe politique de l’opposition, à la société civile et à toute la population à se mobiliser pour faire tomber le régime de Faure Gnassingbé.

Hommage à Mgr Kpodzro et son héritage politique

Ce meeting nous l’organisons en hommage à Mgr Kpodzro qui est le père de l’alternance. Il a choisi Dr Gabriel Agbéyomé Kodjo que le peuple togolais a accompagné le 22 février 2020 pour son éclatante victoire. Et voyant que le patriarche n’est plus de ce monde et que la dynamique qu’il a mis en place continue toujours de porter son nom et de travailler pour l’alternance au Togo, il est de notre devoir dans l’organisation de nos activités de rendre hommage à Mgr Kpodzro avant de revenir poursuivre nos activités avec les meetings de sensibilisation dans les Savanes, a expliqué Thomas Noussoukpoé, porte-parole de la DMK. Agbéyomé Kodjo, bientôt de retour au pays ?

Agbéyomé Kodjo prépare son retour et annonce un nouveau gouvernement

Selon le bureau national de la DMK, le candidat aux élections présidentielles de 2020 de la DMK sera de retour au pays avant fin 2024. Ainsi annonce-t-il, pour les jours à venir, un nouveau gouvernement qui devra l’accompagner dans son projet de retour au pays.

Une position ferme sur la participation aux élections

La DMK ne va pas participer aux élections législatives et régionales. Par rapport au processus électoral, nous avons comme ligne de conduite, le règlement du contentieux électoral du 22 février 2020, la libération de tous les détenus politiques et le retour au pays de tous les exilés politiques. Ce sont les conditions que nous avons posées pour notre participation aux élections. Si ces contentieux ne sont pas réglés, la DMK ne participera à aucune élection dans ce pays, a déclaré la DMK.

Des défis électoraux et institutionnels

À en croire la DMK, le découpage électoral inique, le black-out total sur la région des Savanes toujours en état de siège, la non-fiabilité du fichier électoral, la violation de la constitution, les contentieux électoraux du 22 février 2020 sont entre autres des preuves que le régime de Faure Gnassingbé ne veut pas écouter le peuple et veut exercer un forcing.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION