Se connecter avec nous

Actualités

Togo : De quoi parle le Conseil des Ministres du mercredi 20 décembre 2023 ?

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo/Conseil des Ministres : Le gouvernement en session de rattrapage

Le gouvernement togolais a tenu hier mercredi 20 Décembre 2023 son deuxième Conseil des Ministres de la semaine après celui du lundi dernier. A quelques jours de la fin de l’année 2023, l’exécutif togolais semble être décidé à « évacuer » de nombreux dossiers.

Togo/Conseil des Ministres : Le gouvernement en session de rattrapage

Cadence accélérée : Deuxième réunion ministérielle en trois jours

En l’espace de trois jours, le gouvernement togolais a déployé une rare intensité, organisant deux Conseils des Ministres. Une séquence inhabituelle par rapport à la période de stagnation enregistrée courant moitié du second semestre 2023, où les réunions de Conseils de Ministres étaient rares.


Dossiers majeurs au menu : Loi sur la fonction publique, sport et environnement au Togo

Lors de cette réunion du mercredi 20 Décembre, l’exécutif a examiné et adopté plusieurs textes clés. Parmi eux, un projet de loi crucial portant sur le statut général de la fonction publique, ainsi qu’un décret concernant l’attribution, l’organisation et le fonctionnement du fonds national pour le développement du sport.

De plus, une communication sur le fonds de gestion intégrée des ressources en eau a été présentée, suivie d’un compte-rendu de la participation du Togo à la COP28, marquée par la signature de deux conventions majeures : l’extension de la centrale photovoltaïque de Blitta et la construction d’une nouvelle centrale à Sokodé. Enfin, un bilan de la 18ème édition réussie de la Foire Internationale de Lomé, tenue du 22 novembre au 10 décembre 2023, a été présenté.

tab tech

Retard constaté : L’organisation des élections en souffrance

L’analyse révèle que le gouvernement a accumulé du retard sur plusieurs dossiers majeurs de la République, notamment concernant l’organisation des élections législatives et régionales. Ces sujets, qui avaient déjà fait l’objet du premier Conseil des Ministres de la semaine, demeurent en suspens malgré une volonté apparente de rattraper le temps perdu.


Cette accélération soudaine dans la cadence des réunions ministérielles souligne une volonté manifeste de l’exécutif togolais de régler des dossiers en suspens avant la fin de l’année. Cependant, l’attention reste portée sur les mesures à venir pour pallier le retard accumulé sur des questions cruciales telles que les élections législatives et régionales, reflet de l’importance accordée à la stabilité et au développement démocratique du pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION