Se connecter avec nous

Actualités

Togo/CIPRES : Le soutien de Gilbert Bawara à Ibrahim Traoré salué au Burkina

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo/CIPRES : Le soutien de Gilbert Bawara à Ibrahim Traoré salué au Burkina

La 35e session ordinaire de la Conférence inter-africaine de la prévoyance sociale a pris fin à Ouagadougou le 15 décembre. Les ministres des pays participants, parmi lesquels Gilbert Bawara, ont été reçus par le Capitaine Ibrahim Traoré. À cette occasion, le président du Conseil des ministres de la CIPRES, également ministre togolais de la fonction publique, a exprimé le soutien de l’organisation au Burkina Faso dans sa lutte contre le terrorisme.

Soutien inébranlable : l’engagement des ministres de la CIPRES envers le Burkina Faso

Gilbert Bawara a souligné l’admiration et les encouragements exprimés envers le chef de l’État burkinabè pour sa bravoure dans la lutte contre le terrorisme. Les ministres des pays membres ont également exprimé leur reconnaissance envers le président burkinabè pour son engagement en faveur du panafricanisme et de la coopération entre les nations africaines.

Mobilisation et objectifs communs : récapitulatif de la session de la CIPRES

La 35e session a été inaugurée par le Premier ministre du Burkina-Faso, Apollinaire Joachimson Kyèlem de Tambèla, et a connu une participation significative de 16 délégations sur les 18 attendues. Cette session fait suite à des avancées constatées lors des précédentes réunions à Lomé en décembre 2022 et à Genève en juin 2023. Gilbert Bawara, à la tête de la CIPRES depuis 2019, a noté que malgré les progrès, de nombreux défis persistent dans le domaine de la prévoyance sociale.

tab tech

La CIPRES : intégration et coopération pour le développement africain

Fondée en 1993, la CIPRES regroupe 13 pays, ayant pour objectif le renforcement de l’intégration et de la coopération entre les nations membres. Son siège se situe au Togo, et elle œuvre pour la solidarité entre les peuples africains dans la réalisation de ses missions.

Succession à la tête de la CIPRES

Après la session à Ouagadougou, il est prévu que le ministre de la Fonction publique burkinabè, Bassolma Bazié, succède à Gilbert Bawara à la tête de la CIPRES, amorçant ainsi une nouvelle phase pour l’organisation régionale.

Pour rappel, cette conférence a mis en lumière l’importance de la solidarité africaine dans la lutte contre le terrorisme et la nécessité de poursuivre les efforts de coopération pour garantir la stabilité et le développement social sur le continent.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION