Se connecter avec nous

Politique

Suspension de la redevance statistique au Togo : Un coup de pouce économique pour les pays du Sahel

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Suspension de la redevance statistique au Togo : Un coup de pouce économique pour les pays du Sahel

Depuis le 19 février dernier, une décision a été prise par l’Office Togolais des Recettes (OTR), sous la houlette de Faure Gnassingbé, président du Togo. Le pays a décidé de suspendre la redevance statistique pour trois de ses voisins sahéliens : le Burkina Faso, le Mali et le Niger, tous membres de l’Alliance des États du Sahel (AES). Cette suspension concerne les marchandises transitant par le Port de Lomé à destination de ces pays enclavés.

La redevance statistique, initialement fixée à 2 % puis réduite à 1 % dans le cadre du tarif extérieur commun de la CEDEAO, était déjà provisoirement suspendue depuis 1975 pour ces pays sans littoral. Cependant, cette nouvelle mesure vise à encourager davantage les échanges commerciaux et à renforcer les liens économiques entre le Togo et ses partenaires sahéliens.

Pourquoi cette suspension de redevance statistique ?

Philippe Kokou Tchodie, Commissaire général de l’OTR, a souligné que cette suspension est conditionnée à l’utilisation du code additionnel 981 lors de la levée des déclarations de transit dans les divisions douanières du Port de Lomé. Cette mesure vise à dissuader les opérateurs économiques de contourner les ports voisins pour bénéficier des avantages offerts par le Togo.

Cette décision revêt une importance particulière dans le contexte actuel, marqué par des défis sécuritaires et logistiques dans la région sahélienne. Avec la fermeture de la frontière entre le Bénin et le Niger, les marchandises à destination du Niger sont contraintes de passer par le corridor Lomé-Ouaga-Niamey-Bamako. De même, pour contourner la menace djihadiste au nord-ouest du Bénin, les marchandises à destination du Burkina Faso depuis le Port de Cotonou transitent désormais par le Togo.

Cette décision devrait également stimuler l’économie togolaise en attirant plus d’opérateurs économiques du Burkina Faso, du Mali et du Niger vers le Port de Lomé. En facilitant le transit des marchandises, le Togo renforce sa position en tant que plaque tournante commerciale régionale, contribuant ainsi au développement économique de toute la région du Sahel.

Rejoignez notre communauté pour ne rien rater.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION