Se connecter avec nous

Non classé

Révision constitutionnelle au Togo : Kokoroko prône une approche calme des changements constitutionnels

Avatar de Richard

Publié

sur

Révision constitutionnelle au Togo : Kokoroko prône une approche calme des changements constitutionnels

Le ministre des enseignements primaire, secondaires et techniques, le Professeur Komla Dodzi Kokoroko, a pris la parole le vendredi 29 mars 2024 pour commenter la récente révision constitutionnelle adoptée par le Parlement togolais. Dans ses remarques, il a vivement critiqué l’opposition, affirmant que leur absence politique lors des législatives de 2018 les disqualifie pour contester cette révision.

Appel à la sérénité dans le débat

Face aux divergences politiques suscitées par cette révision constitutionnelle, le ministre a appelé à une approche calme et rationnelle du débat. Il a exhorté toutes les parties à dépassionner les discussions et à dédramatiser les évolutions constitutionnelles pour favoriser un dialogue constructif.

Consécration d’une nouvelle ère politique

L’Assemblée nationale togolaise a adopté le 25 mars dernier une révision constitutionnelle qui marque l’avènement de la cinquième République. Cette nouvelle constitution introduit un régime parlementaire et redistribue les pouvoirs entre le président du conseil des ministres et le président de la République.

Renforcement des prérogatives du gouvernement

Avec cette révision, le gouvernement togolais cherche à renforcer le régime parlementaire en donnant davantage de prérogatives au président du conseil des ministres, élu par l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en congrès. Cette évolution vise à adapter les structures politiques aux réalités contemporaines du pays.

Objectifs de la réforme constitutionnelle

La révision constitutionnelle vise plusieurs objectifs majeurs, notamment renforcer la stabilité juridique et politique du Togo, garantir la continuité de l’État de droit, encourager la participation citoyenne, et s’aligner sur les normes régionales en matière d’intégration politique et économique.

Engagement envers les droits fondamentaux

En plus de ces objectifs, le gouvernement togolais affirme son engagement envers la protection et le renforcement des droits et libertés fondamentaux des citoyens, dans le cadre de cette nouvelle ère politique.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION