Se connecter avec nous

Santé

Santé : Comment rester en bonne santé même si l’on consomme de l’alcool régulièrement ?

Avatar de Richard

Publié

sur

Santé : Comment rester en bonne santé même si l'on consomme de l'alcool régulièrement ?

Contrairement à certaines croyances antérieures, les données actuelles soulignent les impacts néfastes de la consommation régulière d’alcool sur la santé. Des risques de maladies graves, notamment des cancers, des maladies cardiovasculaires et des affections hépatiques, sont étroitement liés à cette habitude.

Agriculture au Togo : Un Projet Innovant pour une Utilisation Rationnelle des Pesticides

Le compromis selon Eric Rimm : Une question de mode de vie

Eric Rimm, professeur d’épidémiologie et de nutrition à Harvard, met en avant la possibilité de réduire les risques liés à une consommation modérée d’alcool, sous réserve d’un mode de vie équilibré. La clé réside dans une activité physique régulière et un sommeil de qualité pour renforcer le système immunitaire.

Bonne santé : L’activité physique comme rempart contre les infections

Les études montrent qu’une pratique régulière d’exercice diminue considérablement les risques d’infections respiratoires. Toutefois, Mariann Piano de l’Université Vanderbilt met en garde contre l’idée que l’exercice soit une panacée contre les effets nocifs de l’alcool.

Le sommeil et le choix des boissons : Facteurs à considérer

Un sommeil de qualité est crucial pour maintenir un système immunitaire fort. Aric Prather de l’Université de Californie recommande de cesser de boire quelques heures avant de se coucher pour améliorer la qualité du sommeil. Opter pour des boissons à faible teneur en alcool et une alimentation équilibrée peut également minimiser les effets néfastes.

Équilibre alimentaire et dépistage préventif : Des mesures salvatrices

David Streem, spécialiste des problèmes liés à l’alcool, préconise un régime méditerranéen riche en fruits, légumes et poissons pour réduire les risques pour la santé. De plus, il insiste sur la nécessité de surveiller son alimentation face à la tentation de junk food associée à la consommation d’alcool.

Prévention des cancers : Les dépistages comme rempart

Commencer les dépistages préventifs contre le cancer colorectal et du sein aux âges recommandés est crucial pour réduire les risques liés à la consommation d’alcool. Les coloscopies à 45 ans et les mammographies dès 40 ans sont des mesures préventives à ne pas négliger.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION