Se connecter avec nous

Politique

Gerry Taama : « La Hapulcia devrait abandonner si elle mise uniquement sur le remboursement des fonds détournés »

Avatar de Richard

Publié

sur

Gerry Taama : "La Hapulcia devrait abandonner si elle mise uniquement sur le remboursement des fonds détournés"

La volonté politique de combattre la corruption est souvent érigée en priorité par de nombreux gouvernements. Pour Gerry Taama, au Togo, cette lutte occupe une place de choix dans son programme politique, aux côtés du développement agricole et de la transformation. Cependant, des récentes déclarations du responsable de la Hapulcia suscitent des réactions mitigées et soulèvent des questions fondamentales concernant l’efficacité des mesures prises pour combattre ce fléau.

CSAF

Remboursement de fonds détournés : une action insuffisante ?

La déception de Gerry est palpable face aux propos du responsable de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Ce dernier semble se vanter du remboursement de fonds détournés par certaines autorités, sans pour autant divulguer les détails sur les montants récupérés ni les noms des personnes impliquées. Gerry remet en question le fait que le simple remboursement puisse effacer l’infraction, soulignant ainsi une possible disparité de traitement entre les autorités et le « petit peuple ».

L’absence d’une opinion publique active

Le manque d’une véritable opinion publique au Togo suscite des interrogations quant à la transparence des actions des autorités. Gerry pointe du doigt le besoin d’une communication plus claire et transparente des institutions, rappelant que dans d’autres pays, des agences de communication accompagnent les institutions pour filtrer les informations à rendre publiques. Cette absence de transparence risque de renforcer le sentiment d’impunité qui règne dans le pays.

tab tech

Attentes envers la Hapulcia : transparence et résultats concrets

Gerry exprime son souhait de voir la Hapulcia rendre des comptes quant à ses actions concrètes dans la lutte contre la corruption. Au-delà des remboursements, il souhaite connaître le nombre de dossiers transmis à la justice et le nombre de condamnations pour corruption. Pour lui, c’est sur ces résultats tangibles que l’évaluation de l’efficacité de cette institution doit se faire.

Conclusion : une lutte collective contre la corruption

La lutte contre la corruption demeure un défi majeur dans de nombreux pays, et le Togo ne fait pas exception. Gerry appelle à une mobilisation collective, soulignant l’importance de la transparence, de l’action judiciaire et de la responsabilisation des coupables pour véritablement combattre ce fléau et garantir une société plus juste et équitable pour tous.

Gerry, par ces réflexions, invite chacun à participer activement à la lutte contre la corruption, rappelant que la transparence, la responsabilité et des mesures concrètes sont indispensables pour éradiquer ce problème endémique.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION