Se connecter avec nous

Buzz

« Il n’est pas un pasteur, c’est un délinquant qui …» Camille Makosso tacle Gédéon

Publié

sur

« Il n’est pas un pasteur, c’est un délinquant qui ...» Camille Makosso tacle Gédéon

Le pasteur Camille Makosso a profité de son passage dans l’émission congolaise « Les experts de l’info » pour exprimer son opinion tranchée sur son confrère Gédéon de la Tchétchouvah. Selon Makosso, Gédéon ne mérite pas le titre de pasteur, le qualifiant plutôt de délinquant spirituel.

Accusations sévères

Camille Makosso n’a pas mâché ses mots en déclarant : « Gédéon n’est pas un pasteur, c’est un polygame, un voyou et un délinquant spirituel. C’est quelqu’un qui dit : ‘Vive le bon vin, buvez le bon vin’. Il est écouté juste parce que des gens voulaient élever quelqu’un contre moi. »

Rivalité et confrontation

Makosso a affirmé que Gédéon et son père spirituel ont tenté de le défier lors d’un face-à-face à la Sorbonne, qu’il prétend avoir remporté. Depuis cet événement, Gédéon aurait refusé de l’affronter de nouveau, notamment sur des plateaux de télévision.

Débat théologique

Pour Camille Makosso, les attaques sur les réseaux sociaux sont acceptables, mais il met en garde contre la confrontation directe dans un débat biblique : « On peut attaquer Camille Makosso sur les réseaux sociaux. Mais face à un débat biblique, tu risques de ne pas t’en sortir. »

Position sur l’évangélisation

Makosso a également critiqué Gédéon pour ses méthodes et ses messages polémiques, notamment à l’encontre des autres religions : « Jésus ne nous a pas demandé d’aller dans les rues pour faire des débats. Il nous a demandé d’annoncer que le royaume des cieux est proche. »

Comportement et moralité

Il a aussi soulevé des questions sur la moralité de Gédéon, l’accusant de polygamie et de comportements inappropriés : « Parce que chez eux, on doit goûter la femme avant de la marier. J’aimerais juste savoir le nombre de femmes qu’il a goûté avant d’épouser 2 finalement. Peut-être qu’il a goûté la femme de quelqu’un. »

CSAF

Appel à la vigilance

Pour conclure, Camille Makosso a mis en garde contre ce qu’il appelle le « vagabondage sexuel » parmi certains pasteurs et a salué ceux qui, comme Marcello Tunasi, recentrent leurs fidèles sur Jésus-Christ : « C’est pour ça qu’il faut faire attention. C’est aussi pour ça que je salue les hommes de Dieu tels que le pasteur Marcello Tunasi qui ramènent toujours notre cœur vers le Seigneur Jésus-Christ. »

Réponse attendue de Gédéon

Les propos de Camille Makosso ne manqueront pas de faire réagir Gédéon. Nous vous tiendrons informés de la suite des événements.

##pasteur##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

csaf

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION