Se connecter avec nous

Faits divers

Inde : Un jeune homme subit une opération de changement de sexe forcée

Publié

sur

Dans l’État de l’Uttar Pradesh, en Inde, un jeune homme de 20 ans a été victime d’un acte inimaginable. Trompé par un soi-disant ami, il a été conduit à l’hôpital pour une inspection médicale prétendument urgente, mais a découvert à son réveil que ses organes génitaux avaient été enlevés et qu’il avait subi une opération de changement de sexe sans son consentement. Cet événement choquant a suscité l’indignation et la colère au sein de la communauté.

Une opération non consensuelle

Le 3 juin 2024, sous le prétexte fallacieux d’un examen médical urgent, le jeune homme a été anesthésié et a subi une opération irréversible. À son réveil, il a découvert avec horreur que sa vie avait été bouleversée à jamais. « Je n’avais aucune idée de ce qui allait se passer à l’hôpital. Lorsque j’ai repris conscience le lendemain, il m’a dit que j’étais devenue une femme et que nous devions nous marier », a confié la victime à News18.

Un complot sordide

L’ami de la victime aurait ourdi ce plan dans l’intention de les marier, affirmant que ni la famille ni la communauté n’accepteraient désormais la victime. L’ami a menacé de nuire à la famille de la victime et de lui prendre sa part des terres familiales s’il ne se conformait pas au plan de mariage forcé. En plus de ces menaces, l’ami aurait retiré 35 000 roupies du compte bancaire de la victime.

CSAF

Réactions et manifestations

Face à cet acte odieux, le leader paysan Shyam Pal a organisé une manifestation devant l’école de médecine, réclamant des actions contre les responsables de l’hôpital impliqués dans cette opération non autorisée. Pal a également évoqué la possibilité d’un commerce illégal de parties du corps, soulevant de graves questions sur l’éthique médicale et la corruption.

Déclarations officielles

Les médecins impliqués ont nié les accusations, affirmant que la victime avait consenti à l’opération. Cependant, l’officier de police Ramashish Yadav a annoncé qu’une enquête serait menée pour faire la lumière sur cette affaire. « Les membres de la famille du jeune ont allégué que l’autre partie avait obtenu l’opération en les trompant. L’accusé fera l’objet d’une enquête. D’autres mesures légales seront prises sur la base des faits qui seront révélés », a-t-il déclaré.

Cette affaire tragique met en lumière les dangers potentiels des manipulations et des abus de confiance, ainsi que la nécessité d’une vigilance accrue dans les institutions médicales pour protéger les droits et la dignité des patients.

##Inde##

Rejoignez notre communauté pour ne rein manquer

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

csaf
Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION