Se connecter avec nous

Politique

Assises Nationales au Burkina Faso : La Transition assurée par Ibrahim Traoré prolongée jusqu’à…

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Assises Nationales au Burkina Faso : La Transition assurée par Ibrahim Traoré prolongée jusqu'à...

Le samedi 25 mai 2024, des assises nationales se sont tenues au Burkina Faso pour déterminer la suite de la transition assurée par la junte militaire sous la direction du capitaine Ibrahim Traoré. Cet événement a réuni les forces vives du pays, représentant diverses couches sociopolitiques et venant des quatre coins de cette nation sahélienne.

Une participation nationale

Les assises nationales ont vu la participation de représentants de toutes les régions du Burkina Faso. Ces forces vives, issues des différentes couches sociopolitiques, se sont réunies pour discuter de l’avenir du pays et de la transition en cours. Leur présence a témoigné de l’importance et de la gravité de la situation, ainsi que du désir de tous les acteurs de contribuer à la stabilisation et au développement du pays.

Ibrahim Traoré confirmé Président du Burkina Faso

À l’issue des débats, les participants ont officiellement reconnu le capitaine Ibrahim Traoré comme président du Burkina Faso. Cette décision marque une étape importante dans la transition politique du pays. Le statut de Traoré passe ainsi de président de la transition à celui de président du Faso, renforçant sa légitimité et son autorité au sein de l’État.

Une transition prolongée de cinq Ans

L’une des questions cruciales abordées lors de ces assises était la durée de la période de transition, un sujet qui suscitait de nombreux débats au sein de l’opinion internationale. La réponse est désormais claire : Ibrahim Traoré restera au pouvoir pendant encore cinq ans, à compter du 2 juillet 2024. Cette décision a été formalisée par la signature de la Charte de la Transition modifiée.

CSAF

La nouvelle charte de la transition

La nouvelle Charte de la Transition, adoptée lors de ces assises, comprend quatre titres et 28 articles. Cette version révisée de la charte du 14 octobre 2022 introduit plusieurs innovations destinées à assurer une meilleure gouvernance et une bonne marche de la nation. En plus de prolonger la durée de la transition, elle définit les nouvelles responsabilités du président du Faso, qui incluent désormais le rôle de chef suprême des Forces armées nationales.

Création du KORAG

La Charte révisée prévoit également la création d’un nouvel organe de transition nommé KORAG. Selon l’article 7 de la Charte, le KORAG sera chargé de définir, de suivre et de contrôler la mise en œuvre de la vision stratégique du pays dans tous les domaines et par tous les moyens. La composition, l’organisation et le fonctionnement de cet organe seront déterminés par le président du Faso, offrant ainsi une certaine flexibilité pour répondre aux besoins spécifiques du pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION