Se connecter avec nous

Actualités

Sommet Arabie saoudite-Afrique, le Niger « de retour » sur la scène internationale

Avatar de Richard

Publié

sur

Sommet Arabie saoudite-Afrique, le Niger « de retour » sur la scène internationale

Le sommet Arabie saoudite et l’Afrique, tenu le vendredi 10 novembre à Riyad, marque une étape cruciale dans les relations entre les deux régions. Placé sous le thème « Développement et prospérité », cette première édition a attiré plusieurs chefs d’État et de gouvernement africains, démontrant l’importance accordée à la coopération et au partenariat économique.

CABINET FAFANYO

Une délégation notable a pris part à ce sommet : celle du Niger, dirigée par le Premier ministre nommé par le CNSP, Ali Mahamane Lamine Zeine. Cet événement revêt une signification particulière pour le Niger, qui réintègre ainsi la scène internationale après trois mois et demi d’incertitude politique consécutive au coup d’État ayant renversé le président Mohamed Bazoum.

« Le Niger est de retour », a affirmé avec fierté le Premier ministre Zeine. Pour lui, la participation du Niger à ce sommet symbolise la fin de la période d’ostracisation que le pays a connue récemment. La présence du Niger à Riyad est un signal fort, surtout après sa suspension par la Cédéao suite au coup d’État du 26 juillet, entraînant son exclusion de l’Union africaine (UA) et d’événements majeurs tels que l’Assemblée générale des Nations unies.

Ibrahim Yahaya Ibrahim, directeur adjoint Sahel à l’International Crisis Group, souligne que la participation du Niger à ce sommet renforce également les liens déjà solides avec l’Arabie saoudite. Il rappelle qu’en 2017, le Niger avait rappelé son ambassadeur au Qatar en signe de solidarité avec Riyad lors de la rupture des relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et le Qatar.

tab tech

Au-delà de la dimension symbolique, le Niger cherche à élargir ses partenariats et à obtenir de nouvelles aides pour faire face aux conséquences des sanctions de la Cédéao. Alors que le pays subit les répercussions économiques de ces sanctions, le Premier ministre Zeine a annoncé, à la veille du sommet, un accord avec le fonds saoudien de développement. Cet accord vise la construction d’internats pour jeunes filles au Niger, soulignant ainsi la volonté du pays de diversifier ses partenaires économiques et de renforcer sa coopération avec l’Arabie saoudite.

En réintégrant la scène internationale par le biais de ce sommet, le Niger démontre sa détermination à restaurer sa crédibilité sur la scène mondiale et à renforcer ses relations diplomatiques, économiques et stratégiques avec des acteurs clés, à commencer par l’Arabie saoudite. La diplomatie du Niger semble ainsi prendre un nouveau tournant, offrant des opportunités de développement et de coopération mutuelle dans un contexte international complexe.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION