Se connecter avec nous

Actualités

Côte d’Ivoire : Une enseignante attaquée par un élève pendant un cours d’EPS

Avatar de Richard

Publié

sur

Côte d'Ivoire : Une enseignante attaquée par un élève pendant un cours d'EPS

Un incident grave est survenu au lycée Moderne de Cocody le mardi 19 mars 2024, secouant la communauté éducative. Mme Ehouanou Rosemonde, enseignante d’EPS, a été violemment agressée par un élève de la classe de TA3, mettant en lumière les défis de la discipline et du respect au sein de l’établissement.

Perturbation du cours d’EPS : Des tensions montent entre l’enseignante et les élèves

Aux alentours de 8 heures à 10 heures, le cours d’EPS de Mme Ehouanou a été perturbé par des élèves de la TA3 jouant au football à proximité. Les incidents se sont multipliés lorsque le ballon a heurté à plusieurs reprises l’enseignante, entraînant une réaction de déséquilibre de sa part. Face à cette situation, Mme Ehouanou a pris la décision de punir les élèves en confisquant le ballon, déclenchant ainsi la colère des étudiants et une avalanche d’injures.

L’agression physique : Un élève franchit la ligne rouge

Malgré les insultes subies, Mme Ehouanou a courageusement terminé son cours et s’est dirigée vers la salle des profs d’EPS. Cependant, en quittant le terrain, elle a été interceptée par le groupe d’élèves en colère, menaçant de manière intimidante. Le ton est monté lorsque les élèves ont exigé que l’enseignante répète ce qu’elle avait dit auparavant, et un élève, identifié comme Kpahou Yoan Christ Aurel, a porté un coup violent au visage de l’enseignante, la laissant en larmes.

Réaction des enseignants : Des mesures sévères prises contre l’agresseur

Suite à cette agression choquante, les professeurs du lycée de Cocody ont tenu une réunion d’urgence pour discuter des mesures à prendre. Trois actions principales ont été décidées : l’arrêt des cours pendant trois jours à compter du 19 mars 2024, la proposition d’exclusion définitive de l’élève agresseur du lycée et la possibilité de porter plainte contre l’élève devant les autorités judiciaires compétentes, laissée à la discrétion de la collègue agressée.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION