Se connecter avec nous

Faits divers

Côte d’Ivoire/Drame : Un Ouattara s’est donné la mort

Avatar de Le stagiaire

Publié

sur

Drame au Bénin : Un élève de terminale retrouvé mort

A Bingerville, en Côte d’Ivoire, un événement tragique est survenu, plongeant la communauté dans la consternation. Le militaire permissionnaire Ouattara Kokiewa a commis l’irréparable en abattant sa propre épouse avant de se donner la mort dans la rue, non loin du collège Jules Verne.

L’affaire d’infidélité à l’origine du drame

Selon les témoignages recueillis sur place, une affaire d’infidélité de l’épouse aurait été la cause de ce drame déchirant. Les circonstances précises de cette tragédie demeurent encore floues, mais la rumeur d’une liaison extraconjugale aurait été le détonateur de cet acte impensable.

Un communiqué laconique de l’armée

Dans un communiqué laconique, l’armée a confirmé les événements, détaillant sobrement le drame qui s’est déroulé. L’adjudant Ouattara Kokiewa, en stage BA2 à Bouaké, était en permission pour le Ramadan et s’était rendu à Abidjan en famille. C’est là qu’il aurait abattu son épouse avant de mettre fin à ses jours dans la rue de Bingerville, à l’aide d’un revolver.

Le choc dans la communauté de la Côte d’Ivoire

Les nouvelles de ce drame ont secoué la toile ivoirienne dès le soir du 10 avril 2024, transformant une journée de fête en un jour de deuil et de consternation pour la famille Ouattara. Originaire de Tehini, au nord-est de la Côte d’Ivoire, le militaire était né le 12 décembre 1983, laissant derrière lui des interrogations et une communauté en état de choc.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION