Se connecter avec nous

Actualités

Togo/Lomé : Le ministre Calixte Madjoulba annonce des mesures urgentes suite aux inondations

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo/Lomé : Le ministre Calixte Madjoulba annonce des mesures urgentes suite aux inondations

Dans la nuit du vendredi au samedi 25 mai 2024, Lomé, la capitale togolaise, ainsi que ses environs ont été submergés par des pluies d’une densité remarquable, provoquant des inondations d’une ampleur significative. Face à cette situation critique, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Calixte Madjoulba, s’est rendu sur le terrain pour évaluer l’étendue des dégâts et coordonner les mesures d’urgence en faveur des sinistrés.

Zones touchées : un bilan des dégâts

Les inondations ont particulièrement affecté les communes de Golfe 5, 7 et Agoè Nyivé 4, avec des répercussions dévastatrices également ressenties dans d’autres quartiers. Des localités telles que Fidokpui, Aguiakomé, Léo 2000, Yokoè, Ségbé, et bien d’autres, ont été englouties par les eaux, causant des dommages considérables aux habitations et aux infrastructures.

Débordement des bassins de rétention : une situation critique

Le débordement des bassins de rétention, y compris ceux de la maison des jeunes d’Avédji, Léo 2000, 2 lions, et d’autres, a exacerbé la crise. Les marchés locaux, tels que ceux de Hédzranawoé et Agoè-Assiyéyé, ainsi que les marchés de bétail, ont également été touchés, accentuant les difficultés économiques des habitants déjà éprouvés par la situation.

Impact sur l’éducation : perturbation des activités scolaires

Les établissements scolaires, comme l’EPP Kotokoli et le CEG Haoussa, ont été submergés, compromettant sérieusement la continuité des activités éducatives. Les élèves et le personnel enseignant sont confrontés à des défis majeurs pour assurer la sécurité et le bien-être des étudiants, tout en reconstruisant les infrastructures endommagées.

Mesures d’urgence : la réponse gouvernementale

Le gouvernement a rapidement mis en place des mesures d’urgence pour faire face à cette crise. La coordination entre les différentes agences gouvernementales, telles que la Direction des services routiers et la police, a été renforcée pour garantir la sécurité des zones inondées et faciliter l’accès aux secours et aux services essentiels.

Visite des autorités : évaluation sur le terrain

Le ministre Calixte Madjoulba, accompagné du maire de la commune Agoè Nyivé 1 et d’autres responsables locaux, a inspecté les zones sinistrées pour évaluer les besoins et coordonner les efforts de secours. Cette présence sur le terrain démontre l’engagement du gouvernement à fournir un soutien efficace aux populations touchées par cette catastrophe naturelle.

Pas de pertes humaines : un soulagement relatif

Malgré l’ampleur des dégâts matériels, aucune perte en vie humaine ni blessé grave n’a été signalée jusqu’à présent. Cette situation offre un soulagement relatif, mais le gouvernement reste vigilant et mobilisé pour protéger les populations et atténuer les impacts de cette crise sur le long terme.

##Togo##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION