Se connecter avec nous

Actualités

Togo – Campagne électorale : Un candidat prit en flagrant délit de mensonge

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo - Campagne électorale : Un candidat prit en flagrant délit de mensonge

Dans la fièvre de la campagne électorale au Togo, les candidats rivalisent pour attirer l’attention des électeurs. Cependant, certains optent pour des tactiques trompeuses plutôt que des arguments convaincants.

Le scénario trompeur d’une pompe à eau

Dans la préfecture de Bassar, à Bagnan, le candidat de la Dynamique pour la Majorité Populaire (DMP), Naboudja Bouraïma, a choisi la désinformation comme stratégie. Profitant d’une pompe à motricité humaine en attente de réparation, il a orchestré un mensonge pour discréditer ses adversaires.

Manipulation vidéo et faux problèmes

Au lieu de se renseigner auprès du comité de gestion local, Naboudja Bouraïma a rapidement monté une mise en scène. Il a utilisé l’eau des essais de réparation pour produire une vidéo trompeuse, insinuant une pénurie d’eau attribuée à ses rivaux politiques du parti UNIR.

Réparation rapide et révélation des faits

Ironiquement, la pompe a été rapidement réparée après le départ de Bouraïma. Les autorités locales ont dénoncé sa manipulation, soulignant qu’il n’avait pas cherché à comprendre la situation réelle avant de diffuser de fausses informations.

La vérité éclate malgré les mensonges

Malgré les tentatives de manipulation, la vérité a finalement éclaté. L’eau potable coule à nouveau dans la localité, mettant en lumière les mensonges et la manipulation utilisés par certains candidats dans leur quête de pouvoir.

Source : Lemessager-actu

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION