Se connecter avec nous

Politique

Les enseignants du supérieur togolais en grève : « Trop c’est trop »

Publié

sur

Les enseignants du supérieur togolais en grève : "Trop c’est trop"

Les enseignants du supérieur au Togo sont épuisés. Comme leurs collègues des autres niveaux d’enseignement, ils se sentent dévalorisés et ignorés par les autorités togolaises. Certains d’entre eux refusent de se plier au régime en place depuis presque soixante ans à Lomé. Aujourd’hui, ils n’ont d’autre choix que de manifester leur mécontentement pour tenter d’être entendus, bien que l’écoute de leurs revendications reste incertaine.

Une mobilisation déterminée à l’Université de Lomé

La contestation des enseignants et du personnel administratif de l’Université de Lomé pourrait se poursuivre mercredi, jeudi et vendredi prochains. Ils ont exprimé cette intention ce vendredi matin lors d’un sit-in sur le campus universitaire. « Trop c’est trop », ont-ils clamé, dénonçant l’inaction des autorités face à leur situation pourtant bien connue.

Des revendications légitimes et persistantes des enseignants

« Nous manifestons aujourd’hui notre mécontentement et nous irons jusqu’à obtenir satisfaction, cette situation a trop duré. Les discussions n’ont rien donné jusqu’à présent », a déclaré MOHOU Menssanh, professeur au département de physique. Depuis un accord conclu en 2011, les enseignants du supérieur devraient recevoir des reliquats, mais cela n’a toujours pas été fait. « Des avantages avaient été promis, notamment une augmentation de 5 % en 2020 et de 10 % en 2022, mais ces promesses n’ont pas été tenues. Les enseignants manifestent donc leur mécontentement face à cette situation », précise MOHOU Menssanh.

CSAF

Des arriérés de salaires et des promesses non tenues

Les enseignants et le personnel administratif réclament spécifiquement 10 mois d’arriérés de salaire, ainsi que les augmentations de 5 % en 2020 et de 10 % en 2022 promises par le Chef de l’État. Épuisés et désillusionnés par les promesses non tenues, les enseignants du supérieur au Togo poursuivent leur lutte pour obtenir ce qui leur est dû, espérant que cette fois, leur appel sera entendu par les autorités compétentes.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION