Se connecter avec nous

Politique

Fête du Travail au Togo : Que retenir de l’échange entre Gilbert Bawara et les partenaires sociaux ?

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Fête du Travail au Togo : Que retenir de l'échange entre Gilbert Bawara et les partenaires sociaux ?

Mercredi dernier, la Fête du Travail, également connue sous le nom de Journée internationale des travailleurs, a été observée de manière inhabituelle au Togo. Cette année, l’absence de la cérémonie officielle de remise de cahiers de doléances au gouvernement a marqué un changement significatif. Au lieu de cela, les responsables des centrales syndicales ont opté pour une réjouissance, à laquelle ont participé le patronat ainsi que Gilbert Bawara, ministre de la fonction publique et du travail.

CSAF

Fête du Travail en 2 Phases

La célébration de la Fête du Travail cette année s’est déroulée en deux phases, une initiative présentée par le ministre Gilbert Bawara. L’objectif principal est de permettre aux travailleurs togolais de profiter pleinement de cette journée tout en ouvrant la voie à des discussions et des consultations dans les semaines à venir.

Gilbert Bawara a expliqué : « Nous n’allons pas nous livrer à des discours, nous avons voulu laisser les travailleurs togolais fêter convenablement et dans les jours ou semaines qui viennent, nous allons nous retrouver ensemble… pour voir comment nous allons continuer dans un esprit de dialogue et de concertation à aborder les grands défis et grands enjeux. »

La Question de l’AMU

Un point crucial abordé lors de ces discussions a été celui de l’Assurance Maladie Universelle (AMU), mise en œuvre depuis le 1er avril. Gilbert Bawara a souligné l’importance d’évaluer son déploiement sur le terrain afin d’envisager d’éventuels ajustements et améliorations.

CSAF

Préoccupations des Travailleurs

Les représentants syndicaux ont exprimé leurs préoccupations, notamment concernant l’AMU, la libération du dialogue social, le pacte national de stabilité sociale ainsi que les défis liés aux inondations et aux incendies des marchés. Ces sujets reflètent les préoccupations actuelles des travailleurs togolais.

Pacte Social

Le Togo a récemment connu une période sans grèves syndicales ni mouvements sociaux, grâce à un pacte social établi entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Laurent Tamegnon, président du Conseil national du patronat du Togo (CNP), a souligné l’importance de préserver ce pacte social pour le développement économique du pays.

Cette célébration de la Fête du Travail au Togo met en lumière les défis actuels auxquels sont confrontés les travailleurs et les efforts déployés pour maintenir un dialogue constructif entre les parties prenantes.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION