Se connecter avec nous

Faits divers

Controverse : Un thérapeute accusé de meurtre pour ses méthodes de guérison par la gifle

Publié

sur

Controverse : Un thérapeute accusé de meurtre pour ses méthodes de guérison par la gifle

Hongchi Xiao, un thérapeute exerçant une médecine alternative basée au Royaume-Uni, est au centre d’une controverse majeure après avoir été accusé d’homicide involontaire et de meurtre. Spécialiste des méthodes de guérison non conventionnelles connues sous le nom de « Paida Lajin » ou thérapie par la claque, il a attiré l’attention internationale pour ses pratiques controversées.

CSAF

Une thérapie controversée : le « Paida Lajin »

La thérapie par la claque, ou « Paida Lajin », est une pratique de médecine alternative qui consiste à donner des gifles sur différentes parties du corps pour stimuler la circulation sanguine et éliminer les toxines. Hongchi Xiao a promu cette méthode comme un traitement pour plusieurs maladies, allant des douleurs chroniques aux affections graves.

Des décès sous enquête

Les accusations contre le thérapeute Xiao ont commencé après le décès de plusieurs personnes ayant suivi ses traitements. Les autorités britanniques ont ouvert une enquête pour déterminer si les méthodes de Hongchi Xiao ont directement joué un rôle dans ces décès. Cette situation a soulevé de vives réactions de la part du public et de la communauté médicale.

Réactions de la communauté médicale

De nombreux professionnels de la santé ont condamné les méthodes de Hongchi Xiao, les qualifiant de nocives et non fondées scientifiquement. Ils mettent en garde contre les risques que pourraient engendrer de telles pratiques non conventionnelles, soulignant l’importance de traitements médicaux éprouvés et validés. Les critiques soulignent que les thérapies alternatives comme le « Paida Lajin » peuvent détourner les patients des soins médicaux nécessaires.

La défense de Hongchi Xiao

Hongchi Xiao, quant à lui, a défendu sa méthode, déclarant qu’elle est basée sur des traditions anciennes et qu’elle a aidé plusieurs patients à recouvrer leur santé. Il soutient que les décès survenus pendant ses traitements sont des tragédies, mais qu’ils ne sont pas directement liés à ses pratiques. Xiao affirme également que ses patients étaient conscients des risques et qu’ils ont consentis volontairement à suivre ses traitements.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

csaf
Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION