Se connecter avec nous

Actualités

Brigitte Adjamagbo-Johnson s’oppose à la nouvelle Constitution de l’Assemblée nationale

Avatar de Le stagiaire

Publié

sur

Brigitte Adjamagbo-Johnson s'oppose à la nouvelle Constitution de l’Assemblée nationale

La députée de l’opposition Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a émis un vote de défi contre l’adoption du règlement intérieur de l’Assemblée nationale le jeudi 30 mai 2024. Son action découle de sa ferme conviction que les dispositions inscrites dans le règlement sont liées à la nouvelle constitution controversée, qu’elle considère comme une transgression des principes démocratiques du pays.

« J’ai voté contre le règlement intérieur de l’Assemblée nationale parce que les problèmes que nous avons soulevés au tout début des travaux en commission n’ont pas été pris en compte », a déclaré résolument Mme Adjamagbo-Johnson à l’issue des débats. « Pour nous, ce règlement intérieur ne peut être arrimé à la Constitution du 6 mai 2024. Car nous avons été élus sous la Constitution de 1992 ».

La députée de l’ANC invoque des problèmes constitutionnels

L’éminente figure de l’opposition, qui occupe également le poste de secrétaire général du parti CDPA, a émis des critiques cinglantes à l’encontre de la Constitution récemment promulguée. Elle affirme qu’elle représente un changement antidémocratique vers un système parlementaire qui n’a pas l’appui de la population togolaise.

« Il s’agit d’un coup de force qui a été opéré et on ne peut dans ces conditions s’associer à la démarche qui veut imposer la Constitution aux Togolais. Nous n’avons pas été élus pour ça et nous ne pouvons pas appliquer quelque chose qui est illégale », a insisté Brigitte Adjamagbo-Johnson.

La position de l’ANC

Pendant ce temps, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), dirigée par Jean-Pierre Fabre, un autre député élu, a catégoriquement refusé de siéger à l’Assemblée.

##Brigitte Adjamagbo-Johnson##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION