Se connecter avec nous

Actualités

Accord historique entre le Togo et la Côte d’Ivoire pour une itinérance gratuite

Avatar de Richard

Publié

sur

Accord historique entre le Togo et la Côte d’Ivoire pour une itinérance gratuite

Le 6 décembre 2023 restera gravé dans les annales des télécommunications ouest-africaines, marquant un jalon majeur dans la collaboration internationale. À Abidjan, le Togo et la Côte d’Ivoire ont scellé un accord historique visant à mettre en place le Free Roaming, un protocole d’accord qui promet de révolutionner les communications transfrontalières.

L’accord, négocié et finalisé par Namahoua Touré, directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC (ARTCI) de la Côte d’Ivoire, et Michel Galley, chef de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP Togo), ouvre la voie à une collaboration sans précédent entre les opérateurs de téléphonie mobile des deux pays.

L’élément phare de cet accord réside dans les avantages substantiels qu’il offre aux abonnés des opérateurs mobiles opérant au Togo et en Côte d’Ivoire. Dès le 10 janvier 2024, les abonnés en situation de roaming bénéficieront de réductions significatives, notamment la réception gratuite des appels pendant les trente premiers jours consécutifs.

L’émission d’appels vers le Togo (et vice-versa) verra ses tarifs chuter drastiquement, avec un plafond fixé à 150 Fcfa par minute, soit une baisse d’environ 600%. Une mesure attendue alors que les tarifs actuels peuvent atteindre jusqu’à 1062 Fcfa la minute chez Togo Cellulaire et 300 Fcfa chez Moov Africa Togo.

De même, les coûts liés à la consommation d’internet seront revus à la baisse, avec un tarif maximum de 2,2 Fcfa par Mo, en comparaison avec les 6000 Fcfa facturés chez Togo Cellulaire et les 200 Fcfa chez Moov Africa Togo.

tab tech

Outre ces réductions significatives pour les communications en roaming, l’accord prévoit une diminution d’environ 50% des tarifs des communications internationales hors roaming entre les deux pays, désormais plafonnés à 150 Fcfa la minute.

Ce partenariat novateur sera mis en œuvre au plus tard le 1er février 2024, selon un communiqué conjoint de l’ARCEP et de l’ARTCI. Il s’inscrit dans une dynamique régionale visant à faciliter les échanges et à renforcer les liens entre les nations ouest-africaines.

Cette avancée majeure dans le domaine des télécommunications souligne l’engagement des gouvernements togolais et ivoirien à stimuler l’accessibilité et la connectivité pour leurs citoyens, tout en ouvrant la voie à de futures collaborations stratégiques dans la région.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION