Se connecter avec nous

Santé

Togo/Santé : Plus de 7000 cas de cancer recensés en 2022

Publié

sur

Togo/Santé : Plus de 7000 cas de cancer recensés en 2022

Le spectre alarmant du cancer persiste au Togo, s’affirmant comme un défi majeur pour les politiques de santé publique. Lors d’une annonce poignante faite le mardi 5 décembre, le ministère de la santé a dévoilé des statistiques inquiétantes : plus de 7 000 nouveaux cas ont été enregistrés au cours de l’année 2022.

Cette révélation a été faite lors de la présentation du registre national du cancer, conjointement avec le lancement d’une série de campagnes de sensibilisation à Lomé. Ces campagnes visent à instruire et mobiliser les points focaux, les surveillants et les chefs d’unité des établissements de santé pour un enregistrement plus exhaustif des cas de cancers.

Le Professeur Darre Tchin, titulaire en anatomie et cytologie pathologique, a souligné l’urgence d’une action concertée face à cette problématique croissante. « Le fardeau que le cancer représente aujourd’hui mérite de mettre en place des structures ou des outils pour avoir des données de qualité. C’est sur la base de ces données que les actions et les stratégies seront prises pour que notre pays puisse mieux impacter sur la prise en charge du cancer », a-t-il déclaré.

Une sous-estimation flagrante

Le chiffre déjà préoccupant de 7 000 nouveaux cas enregistrés en 2022 s’avère probablement en deçà de la réalité, comme l’explique le professeur Tchin : « il y a eu un peu moins de 8 000 nouveaux cas pour le Togo. Ce sont des cas qui ont été documentés, en sachant très bien qu’il y a eu une sous-estimation ». Cette sous-estimation est d’autant plus alarmante, alors que seuls environ 5 200 cas étaient répertoriés en 2020, soulignant une augmentation significative en deux ans seulement.

Hommes et femmes touchés de manière égale

Les données recueillies montrent que le cancer ne fait pas de distinction entre les sexes. Chez les femmes, les types de cancer les plus courants sont ceux du sein (représentant 16,3% des cas) et du col de l’utérus (8,7%). Chez les hommes, la prostate (9,6%), les lymphomes non hodgkiniens (5,1%) et le cancer de l’estomac figurent parmi les plus répandus.

tab tech

Collecte de données essentielle pour l’action future

Le recueil de données plus précises et exhaustives, couvrant l’ensemble du territoire et de la population, demeure essentiel pour orienter les politiques de prévention et de prise en charge du cancer au Togo. Cette démarche permettra de mieux cibler les actions et d’élaborer des stratégies adaptées pour faire face à cette préoccupation grandissante en matière de santé publique.

À travers cette prise de conscience et ces actions entreprises, le Togo s’engage dans une lutte résolue contre le cancer, mettant en avant la nécessité pressante de moyens et de stratégies plus efficaces pour endiguer cette maladie qui impacte la vie de milliers de citoyens chaque année.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION