Se connecter avec nous

Actualités

Togo : Les révélations accablantes du président du conseil supérieur de la magistrature

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo : Les révélations accablantes du président du conseil supérieur de la magistrature

Le président du Conseil supérieur de la magistrature et président de la Cour suprême du Togo, Abdoulaye Yaya, a récemment pris la parole pour dénoncer les multiples dysfonctionnements qui minent l’appareil judiciaire du pays. Au cœur de ses déclarations, une série d’accusations sévères à l’encontre des acteurs clés de la justice togolaise.

1. Les Avocats : Yaya soulève des préoccupations graves concernant le non-respect des devoirs professionnels par de nombreux avocats. Il déplore leur manque de conseil approprié aux justiciables, entraînant une congestion des tribunaux par des dossiers superflus. De plus, des comportements peu scrupuleux, tels que des manquements aux comptes rendus d’audience ou des retards volontaires dans les procédures, sont signalés. La collusion entre avocats et magistrats au détriment des parties en litige est également pointée du doigt, compromettant la justice impartiale.

2. Les Notaires : Les notaires sont accusés de s’écarter de leurs obligations, notamment dans le règlement des successions. Des retards injustifiés, voire des actes posés allant à l’encontre de leur mission, suscitent des litiges entre les héritiers et ternissent la réputation de cette profession.

3. Les Huissiers : Les pratiques déviantes des huissiers sont également évoquées, notamment la fabrication de faux actes de signification, entraînant des conséquences dramatiques pour les individus non informés des procédures judiciaires à leur encontre. De plus, des comportements violents perpétrés par des individus associés aux huissiers, les « gros bras », sont signalés, appelant à une action urgente des autorités pour éradiquer cette menace.

4. Les Commissaires-Priseurs : Les commissaires-priseurs sont accusés de favoritisme et de pratiques douteuses lors des ventes aux enchères, ne respectant pas les règles d’adjudication et favorisant certains participants, compromettant ainsi l’équité des transactions.

tab tech

5. Les Experts (Géomètres) : Enfin, les géomètres sont pointés du doigt pour des comportements prédateurs, bradant les domaines des collectivités sous prétexte de financer des travaux. Des faux plans de terrains créent des litiges et induisent les tribunaux en erreur, mettant en péril la validité des titres fonciers.

Ces révélations, bien que choquantes, appellent à une réflexion collective et à des actions rapides pour restaurer l’intégrité et la confiance dans le système judiciaire togolais. Abdoulaye Yaya appelle à une collaboration sincère entre tous les acteurs de la justice et interpelle les responsables des différents secteurs pour prendre des mesures immédiates afin d’atténuer ces dysfonctionnements et redorer le blason de la justice togolaise, aujourd’hui entachée par ces pratiques répréhensibles.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION