Se connecter avec nous

Actualités

Togo – Église catholique de Bè-kpota : Du caca humain retrouvé dans le panier à quête

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo – Église catholique de Bè-kpota : Du caca humain retrouvé dans le panier à quête

Un acte inconcevable vient de secouer la quiétude de la paroisse Maria Goretti dans le quartier Bè-kpota à Lomé. Un individu, encore non identifié, a choisi le sanctuaire comme lieu de ses actes répugnants, transformant le panier à quête en pot de toilette lors de sa dernière incursion.

Togo : Voici la Liste complète des candidats admissible au concours EFO-France 2024

Une profanation inacceptable au sein du lieu sacré de la paroisse de Bè-kpota.

Le messager, porteur de cette information choquante, n’a pas mâché ses mots en qualifiant l’auteur de cet acte de « l’énergumène ». La profanation du temple, lieu de recueillement et de prière, suscite l’indignation parmi les fidèles et la communauté environnante.

Mobilisation du Curé et des chefs quartiers pour mettre fin à cette profanation.

Au nom du Curé de la paroisse Maria Goretti et des chefs quartiers du secteur, le messager, équipé d’un mégaphone, a arpenté les rues du quartier Bè-kpota et de ses environs pour avertir le responsable de ce comportement répugnant. La communauté religieuse et les autorités locales se mobilisent pour mettre un terme à ces agissements inacceptables.

Appel à la vigilance et avertissement aux contrevenants.

Face à cette situation insolite, un appel à la vigilance a été lancé à l’ensemble des fidèles et habitants du quartier. Les responsables de la paroisse et les autorités locales mettent en garde l’auteur de ces actes ignobles. La profanation d’un lieu de culte est un crime sérieux, et ceux qui s’y adonnent risquent des sanctions sévères, a prévenu le messager.

Le coupable s’expose à des poursuites judiciaires et à une possible peine de prison.

Cette affaire atypique, désormais portée à la connaissance de l’opinion publique, n’est pas prise à la légère. Les responsables de l’église, par le biais du messager, ont clairement indiqué que l’auteur de ces actes ignobles risque des poursuites judiciaires. La profanation d’un lieu saint est un délit passible de sanctions sévères, et la communauté religieuse entend faire respecter la sacralité de son temple.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION