Se connecter avec nous

Santé

Santé : Pourquoi les femmes sont-elles plus expressives que les hommes lors d’un rapport sexuel ?

Avatar de Richard

Publié

sur

Santé : Pourquoi les femmes sont-elles plus expressives que les hommes lors d’un rapport sexuel ?

L’adage « Femme qui crie jouit à moitié » trouve-t-il sa justification dans la réalité ou la fiction ? Selon un sondage IFOP de 2019, la majorité des femmes ont admis avoir simulé un orgasme au moins une fois. Cette pratique évoque le débat sur la nature culturelle versus biologique des gémissements pendant les rapports sexuels, une question qui trouve écho chez nos proches parents du règne animal.

CSAF

Les femelles plus expressives que les mâles ? Une étrangeté dans le règne animal.

À l’inverse de nombreuses espèces animales, où les mâles émettent des cris pour attirer les femelles avant l’accouplement, chez les humains, les femmes sont souvent les voix dominantes pendant le coït. Cette particularité s’observe également chez les chimpanzés et les bonobos, des primates polygynandres où les vocalisations féminines pendant l’acte favorisent la compétition reproductive. Cette découverte suggère un lien évolutionniste surprenant entre les origines animales et les pratiques humaines modernes.

Les cris féminins ne se limitent pas qu’au sexe. Un tabou à briser ?

Charline Gayault, sage-femme et auteure, souligne que les « gémissements » ne se cantonnent pas seulement aux moments intimes. Enceintes, les femmes cherchent à contrôler leurs vocalisations, que ce soit dans la douleur intense de l’accouchement ou les moments de plaisir. Les similitudes entre les gémissements liés au plaisir sexuel et ceux de l’accouchement soulèvent des questions sur la nature sociale de ces expressions sonores, encore largement inexplorées dans le domaine de la recherche.

Les mystères des vocalises au moment de l’accouchement. Une piste pour la science.

Bien que les gémissements de plaisir féminins aient été étudiés de manière relativement approfondie, ceux associés à l’accouchement restent en grande partie méconnus. L’expertise de Charline Gayault suggère qu’il existe un son spécifique émis par les femmes sur le point d’accoucher, un domaine sonore encore à explorer. Ces similitudes soulèvent la question de savoir si les vocalisations sexuelles et celles liées à l’accouchement partagent des origines biologiques ou culturelles, offrant ainsi une piste intrigante pour la recherche future.

##Femme##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION