Se connecter avec nous

Actualités

Pénurie de Sérum Antivenimeux au Togo : Le Ministre de la Santé Sonne l’Alarme

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo : Le Pr Moustafa Mijiyawa rend hommage au Dr Nicolas Amanga, Directeur du CHU Kara

Lors de la dédicace de son ouvrage intitulé « L’approche contractuelle dans les formations sanitaires publiques du Togo – Une solution au dysfonctionnement des hôpitaux en Afrique », le Professeur Moustafa Mijiyawa, ministre en charge de la Santé, a soulevé la préoccupante question de la rupture de stock du sérum antivenimeux au Togo. Cette situation met en lumière les défis auxquels le secteur de la santé est confronté dans le pays.

Selon le ministre, les morsures de serpents ne sont pas considérées comme une priorité pour les Européens, et le vaccin actuellement utilisé au Togo est fabriqué au Mexique, mais en quantité insuffisante pour répondre à la demande croissante du pays. Malgré la subvention gouvernementale maintenant le coût du vaccin antivenimeux à un niveau similaire à celui du sang, la situation demeure complexe.

Actuellement, une poche de sang est facturée à l’État à 50 000 F et cédée à la population à moins de 10 000 F, tandis que le vaccin antivenimeux est cédé par l’État à 15 000 F. Le ministre a souligné que la pénurie actuelle ne résulte pas d’un manque réel de vaccin, mais plutôt de pratiques d’achat massif observées dans certaines régions.

Le Professeur Mijiyawa a expliqué que des individus peu scrupuleux achètent la totalité du stock disponible dans les hôpitaux, créant ainsi une pénurie artificielle. « Si on n’est pas vigilant, certains viennent acheter la totalité et créent une pénurie artificielle pour qu’en cas de morsures de serpent, que ce soit chez eux qu’on achète », a déclaré le ministre au journal Le Tabloïd.

tab tech

Des mesures ont été prises pour contrer ces pratiques, mais la situation souligne les défis auxquels le secteur de la santé est confronté au Togo, appelant à une gestion plus efficiente des ressources médicales essentielles pour répondre aux besoins de la population. La sensibilisation sur l’importance de maintenir un approvisionnement adéquat en sérum antivenimeux et sur les dangers de la spéculation sur ces produits vitaux est également essentielle pour assurer la santé et la sécurité de la population togolaise.

La communauté médicale et le gouvernement doivent collaborer pour trouver des solutions durables à cette crise, notamment en explorant des partenariats internationaux pour garantir un approvisionnement suffisant en vaccins antivenimeux. La question soulève également la nécessité d’investir davantage dans la production locale de médicaments essentiels, réduisant ainsi la dépendance à l’importation et assurant une réponse rapide aux besoins médicaux urgents de la population.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION