Se connecter avec nous

Actualités

Mali/Kidal : Quand les couleurs des drapeaux sèment le doute (vidéo)

Avatar de Richard

Publié

sur

Mali/Kidal : Quand les couleurs des drapeaux sèment le doute

La discrétion de Wagner au Mali s’est estompée ces derniers jours, suscitant des réactions mitigées après la reprise de Kidal par l’armée malienne et les paramilitaires russes. Une vidéo virale diffusée le mercredi 22 novembre a enflammé les réseaux sociaux, montrant un drapeau difficilement identifiable, probablement arborant la tête de mort, symbole associé au groupe Wagner, hissé au sommet du fort de Kidal.

Cette vidéo, initialement partagée sur la chaîne Telegram du groupe Wagner le 21 novembre 2023, est accompagnée d’un commentaire en russe affirmant que « le drapeau de Wagner PMC flotte fièrement au centre de Kidal ». Ce geste symbolique, interprété comme une célébration après la prise de contrôle de la ville par les paramilitaires russes et l’armée malienne le 14 novembre 2023, a rapidement suscité des réactions vives.

Des voix opposées au gouvernement malien ont rapidement dénoncé cette action comme une atteinte à la souveraineté du Mali. Cependant, le 22 novembre, le service de communication de l’armée malienne (Dirpa) a réagi, qualifiant la vidéo de « Fake news » et tentant de la discréditer. Des allégations ont émergé, affirmant que la vidéo avait été falsifiée, certains prétendant que ce n’était pas le fort de Kidal et soulignant la présence de la couleur vert turquoise sur certaines parties de l’édifice, alors que le fort a été repeint aux couleurs du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), le mouvement politique et militaire touareg.

tab tech

Cependant, des photographies divulguées sur les réseaux sociaux plus tard dans la journée du 22 novembre montrent des membres des Forces armées maliennes (Fama) hissant le drapeau national sur le même mât. Pour certains observateurs, ces images sembleraient contredire la présence du drapeau de Wagner sur le fort de Kidal. Mais des sources maliennes, consultées par RFI, maintiennent que le drapeau de Wagner a été hissé initialement, avant d’être retiré et remplacé par les couleurs nationales maliennes.

Cette controverse alimente le débat quant à la réelle présence et implication de Wagner au Mali, suscitant des doutes et des interrogations au sein de la population malienne et de la communauté internationale. Les autorités de Bamako semblent déterminées à réfuter toute allégation mettant en cause la souveraineté du pays, tandis que les preuves visuelles continuent de nourrir un dialogue incertain et chargé de spéculations.

La situation reste tendue, les réseaux sociaux servant de tribune pour les différentes opinions et interprétations, laissant une question cruciale en suspens : quelle est la véritable nature et portée de l’implication de Wagner au Mali ?

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

csaf

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION