Se connecter avec nous

Entrepreneuriat

ADESCO BTP : Quand gérer une entreprise de BTP devient aussi banal que gérer une cabine téléphonique ?

Avatar de Richard

Publié

sur

ADESCO BTP : Quand gérer une entreprise de BTP devient aussi banal que gérer une cabine téléphonique ?

Aujourd’hui, la gestion d’une entreprise de BTP ressemble étrangement à celle d’une cabine téléphonique. Une transformation étonnante, où même les pressings, les restaurants, et les quincailleries intègrent la construction et le génie civil à leur liste d’activités. Cette évolution soulève des questions cruciales sur les compétences et les pratiques dans le secteur.

Enjeux de la réglementation dans le commerce polyvalent : Le point de vue d'ADESCO BTP

Devenir entrepreneur en BTP : une affaire à la portée de tous

La tendance actuelle montre que l’appartenance au domaine n’est plus une condition sine qua non pour posséder une entreprise de BTP. Des groupes constitués de deux menuisiers et d’un maçon se forment et se lancent dans la construction de bâtiments en plein cœur de la capitale. Cette démocratisation pose des défis quant à la qualité des travaux réalisés et à la sécurité des constructions.

La normalisation des mauvaises pratiques dans le secteur

Les professionnels du BTP se retrouvent souvent confrontés à des pratiques discutables de la part de leurs pairs. Les normes de qualité et les règles de l’art sont mises de côté, créant ainsi un environnement où les mauvaises pratiques deviennent la norme. Cette normalisation soulève des préoccupations quant à la durabilité des constructions et à la sécurité des occupants.

Togo - Gestion des grands projets de construction : ADESCO BTP en tête des défis

Les dilemmes des spécialistes face à la pression des coûts

Lorsqu’un professionnel du BTP insiste sur le respect des normes et des procédures, il devient rapidement la personne « compliquée » qui cherche à générer des dépenses inutiles pour le propriétaire. Les maçons et manawas, séduisant par des techniques douteuses, gagnent parfois la confiance des propriétaires au détriment de la qualité des travaux. Cela soulève des questions sur l’éthique et la responsabilité dans le secteur.

Le mépris envers les bons techniciens sur les chantiers

Paradoxalement, les techniciens compétents sur les chantiers sont souvent méprisés et étiquetés comme dépensiers et inutiles. Les propriétaires d’ouvrages contribuent à ce climat en favorisant des pratiques douteuses, tandis que l’État, chargé de la surveillance, semble ne pas remplir son rôle avec la rigueur nécessaire. La construction d’un bâtiment, impliquant la vie de nombreuses personnes, nécessite une réévaluation urgente de la manière dont le secteur est géré.

Joindre ADESCO BTP via WhatsApp en cliquant ici

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION