Se connecter avec nous

Actualités

Togo – Tension à Lomé : Des gendarmes interrompent violemment une réunion de l’opposition (Vidéo)

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo - Tension à Lomé : Des gendarmes interrompent violemment une réunion de l’opposition

Une coalition regroupant 19 partis de l’opposition et 16 organisations de la société civile togolaise, baptisée « Touche pas à ma Constitution », s’est vue perturbée ce matin lors d’une conférence de presse au siège de l’ADDI à Lomé.

CSAF

Indignation et Appels à la Résistance : Opposition face à un prétendu « coup d’État constitutionnel »

L’objectif de cette conférence était de dénoncer le prétendu « coup d’État constitutionnel » orchestré par les « députés illégitimes » la semaine dernière, et d’inciter le peuple togolais à résister à cette « imposture », selon Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, membre de la coalition.

Manœuvres de Contournement : Répression policière entrave la liberté d’expression

Initialement prévue au centre catholique CESAL, la conférence a été déplacée au siège de l’ADDI en raison d’un important dispositif de gendarmes empêchant l’accès au premier lieu. Cependant, cette tentative de contournement a également été contrariée par l’intervention musclée des soldats qui ont évacué de force les participants.

Répression Violente : Les forces de sécurité recourent à la force contre les opposants

Après avoir été évacués du siège du parti, les leaders politiques, membres de la société civile et journalistes ont été confrontés à une violente répression, marquée par l’utilisation de gaz lacrymogènes pendant une demi-heure.

Pour rappel, la tension découle de l’adoption par les députés togolais, en fin de mandat depuis décembre dernier, d’une nouvelle constitution sans débat, qui transforme le régime semi-présidentiel du Togo en un régime parlementaire, suscitant ainsi l’ire de l’opposition et de la population.

Suivez la vidéo

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION