Se connecter avec nous

Actualités

Togo : Le gouvernement dit non à la marche pacifique de la DMP

Avatar de Richard

Publié

sur

Togo : Le gouvernement dit non à la marche pacifique de la DMP

La coalition de partis politiques d’opposition « Dynamique pour la Majorité du Peuple » (DMP) a annoncé son intention d’organiser une marche pacifique pour protester contre le vide constitutionnel et l’incapacité perçue du gouvernement à organiser les élections dans les délais requis. À seulement 24 heures de l’événement prévu, une réunion cruciale entre les organisateurs et le gouvernement est programmée ce matin pour tenter de résoudre les divergences entourant la manifestation.

Togo : Un dialogue complexifié par des obstacles déconcertants

L’invitation adressée à la DMP pour participer à cette réunion a été rendue publique à travers une mise au point communiquée par la coalition hier jeudi 25 janvier 2024. Le communiqué souligne les défis majeurs auxquels l’opposition est confrontée pour organiser des manifestations publiques au Togo, comparant ironiquement la situation à la difficulté pour un chameau de passer par le trou d’une aiguille.

Le ministre de l’Administration territoriale s’oppose à la marche pacifique

Le nouveau ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, le Colonel Hodabalo AWATE, a affirmé que la marche pacifique prévue pour le 27 janvier 2024 ne pouvait avoir lieu. Parmi les raisons invoquées pour justifier cette décision, le ministre a rappelé l’attaque du 2 juin 2022 au grand marché de Lomé, perpétrée par un ressortissant étranger, entraînant la mort d’un gendarme togolais et des blessures graves sur un autre.

Une interdiction sélective qui interroge

L’argument du ministre soulève des questions sur la sélectivité de l’interdiction, car d’importantes réunions publiques ont eu lieu dans la capitale depuis cette attaque sans incidents majeurs. Avec les élections législatives à quelques semaines, la perspective d’organiser des campagnes électorales à Lomé demeure incertaine.

La DMP s’engage dans un dialogue direct avec le ministre

Face à ces obstacles, la DMP a exprimé sa volonté de rencontrer le ministre de l’Administration, le Colonel Hodabalo AWATE, à son cabinet ce matin à 08 heures. Cette réunion s’annonce rude pour déterminer si la marche pacifique sera autorisée ou si les tensions politiques continueront à s’accentuer dans le pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION