Se connecter avec nous

Politique

Togo : Le gouvernement décaisse 650 millions de Fcfa pour campagnes électorales

Avatar de Le stagiaire

Publié

sur

Togo : Le gouvernement décaisse 650 millions de Fcfa pour campagnes électorales

Le gouvernement togolais s’engage à soutenir financièrement les différentes listes en lice pour les élections législatives et régionales du 29 avril prochain. Une enveloppe globale de 650 millions de Fcfa a été débloquée à cet effet, répartie équitablement entre les deux types d’élections, avec 325 millions de Fcfa alloués à chacune.

Respect de la législation en vigueur

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la loi n°2013-013 du 07 juin 2013, relative au financement public des partis politiques et des campagnes électorales. Conformément à cette loi, l’État togolais octroie un soutien financier aux activités des partis politiques et des campagnes électorales, dont les montants sont fixés par la loi de finances.

Selon le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, cette démarche gouvernementale respecte scrupuleusement les dispositions légales en vigueur, notamment en ce qui concerne les conditions et les modalités de répartition de la contribution de l’État.

Répartition des fonds

Le Colonel Hodabalo Awaté, porte-parole du gouvernement, a précisé que le président Faure Gnassingbé a établi, par décret, le montant total du financement public pour les campagnes électorales. Sur les 650 millions de Fcfa, la moitié est destinée aux législatives et l’autre moitié aux régionales.

En ce qui concerne la répartition de cette contribution, 65% du montant sont distribués de manière égale entre toutes les listes de candidats, tandis que les 35% restants sont alloués proportionnellement aux suffrages obtenus, avec un seuil minimal de 10% des suffrages exprimés.

CSAF

Soutien aux partis d’opposition

Cette décision gouvernementale est accueillie favorablement par les partis politiques d’opposition ainsi que par les candidats indépendants. Pour eux, cette subvention représente un soulagement considérable, car elle leur permettra de mener une campagne plus équitable et compétitive.

Traditionnellement confrontés à des contraintes financières lors des campagnes électorales, les partis d’opposition saluent cette mesure comme un pas vers une compétition politique plus juste. L’objectif de l’instauration du financement public des campagnes électorales est ainsi partiellement atteint, en réduisant l’écart financier entre les candidats du parti au pouvoir et ceux de l’opposition.

Csaf

Réduction des disparités sur le terrain électoral

En favorisant une distribution équitable des ressources financières pour les campagnes électorales, le gouvernement togolais espère contribuer à réduire les disparités observées sur le terrain entre les candidats soutenus par le pouvoir en place et ceux issus des partis d’opposition, voire les candidats indépendants.

Cette initiative vise à renforcer la démocratie et à promouvoir des élections plus transparentes et inclusives, où chaque candidat a la possibilité de présenter son programme et ses idées de manière équitable, sans être désavantagé par des contraintes financières.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION