Se connecter avec nous

Politique

Togo/Situation politique : Le pays rampe-t-il vers une monarchie ?

Avatar de Leg Arthur

Publié

sur

Situation politique togolaise : Le pays rampe-t-il vers une monarchie ?

Le Togo est confronté à des défis politiques persistants depuis des décennies. Depuis son indépendance en 1960, le pays a oscillé entre des périodes de dictature et des tentatives de démocratisation. Toutefois, récemment, certaines évolutions politiques laissent entrevoir la possibilité d’un retour vers une forme de monarchie.

Le président actuel, Gnassingbé Eyadéma, a dirigé le Togo d’une main de fer pendant 38 ans, jusqu’à sa mort en 2005. Son fils, Faure Gnassingbé, lui a succédé dans des circonstances controversées, déclenchant des manifestations massives et des critiques de la communauté internationale. Depuis lors, Faure Gnassingbé a maintenu son emprise sur le pouvoir, remportant des élections contestées et modifiant même la Constitution pour prolonger son règne.

Le Togo dans le calvaire ?

Ces actions ont suscité des inquiétudes quant à l’évolution de la démocratie au Togo. De nombreux observateurs estiment que le pays s’enfonce dans une forme de monarchie déguisée, où le pouvoir est concentré entre les mains d’une seule famille. Les élections, souvent entachées d’irrégularités, ne parviennent pas à refléter véritablement la volonté du peuple togolais.

De plus, le régime en place maintient un contrôle étroit sur les médias et la société civile, limitant ainsi la liberté d’expression et la capacité des citoyens à exprimer leurs opinions de manière libre et équitable. Les opposants politiques font régulièrement face à l’intimidation, aux arrestations arbitraires et à la répression.

Face à cette situation, la société civile togolaise et certains partis politiques de l’opposition continuent de plaider en faveur d’une réelle démocratisation et d’une alternance politique. Ils réclament des réformes constitutionnelles et électorales visant à garantir des élections libres et équitables, ainsi qu’à limiter le nombre de mandats présidentiels.

Gestion financière et croissance : Les clés du succès dévoilées par CFA-PRO Conseils

Toutefois, malgré les appels à la réforme, le régime semble déterminé à maintenir son emprise sur le pouvoir. Des réformes superficielles ont été proposées, mais elles ont largement été considérées comme insuffisantes pour répondre aux préoccupations fondamentales des citoyens.

Dans ce contexte surtout avec le récent projet de modification de la constitution mis en place il y a quelques jour de cela, la perspective d’une monarchie de facto au Togo devient de plus en plus préoccupante. Si des mesures concrètes ne sont pas prises pour promouvoir la démocratie et le respect des droits de l’homme, le pays risque de s’enliser davantage dans une crise politique et sociale. Il est donc crucial que la communauté internationale continue de suivre de près la situation au Togo et de soutenir les efforts visant à promouvoir la gouvernance démocratique dans le pays.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

csaf

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION