Se connecter avec nous

Actualités

Le Togo contre-attaque : Une stratégie audacieuse contre la cybercriminalité

Avatar de Le stagiaire

Publié

sur

Le Togo contre-attaque : Une stratégie audacieuse contre la cybercriminalité

En réponse à la montée alarmante de la cybercriminalité, le Togo trace une nouvelle voie. Au cœur de sa stratégie nationale de cybersécurité pour 2024-2028, qui vient d’être dévoilée, se trouve une initiative essentielle : la mise en place d’une entité unifiée pour mener la bataille contre cette menace moderne.

Une fragmentation inefficace

Jusqu’à présent, les efforts du Togo pour lutter contre la cybercriminalité ont été répartis entre diverses agences, notamment la police nationale, la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de cybersécurité (ANCy), avec le soutien de Cyber Defense Africa (CDA). Cependant, cette approche fragmentée a fait l’objet de critiques en raison de son efficacité limitée. Des problèmes tels que la lourdeur des enquêtes, l’insuffisance de la collaboration inter-agences et l’escalade des coûts sans gains proportionnels ont incité à une réévaluation.

La complexité de la lutte numérique

« Les preuves numériques sont notoirement difficiles à collecter et à protéger contre la falsification », note le document de stratégie. Souvent, les preuves cruciales ne proviennent pas de la « scène de crime » physique, mais résident dans le réseau complexe qui relie les attaquants et les victimes.

Une collaboration essentielle

Pour contrer cette complexité, la coopération avec les entreprises de télécommunications locales et internationales est cruciale. De plus, les laboratoires de criminalistique numérique doivent améliorer leurs capacités pour garantir l’intégrité des preuves.

Une solution novatrice

C’est là qu’intervient l’entité unique envisagée : un centre stratégique qui consolide les ressources et l’expertise. Cette centralisation vise non seulement à améliorer la réactivité, mais aussi à optimiser les opérations de manière rentable. Le laboratoire national de criminalistique numérique jouera un rôle central. Ce centre de pointe se concentrera sur la recherche scientifique et le développement de méthodes spécialisées adaptées aux nuances de la criminalité numérique.

Renforcement des défenses

Le cadre restructuré réunira des professionnels d’horizons divers : policiers, gendarmes et civils assermentés. Leur expertise collective renforcera les défenses du Togo contre les menaces numériques. En outre, ils disposeront d’outils avancés pour lutter contre la désinformation et les « fake news ».

##TOGO##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

CSAF

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION