Se connecter avec nous

Actualités

Lomé : La population d’Ablogamé secoué par la mort déchirante d’un enfant

Publié

sur

Lomé : La population d’Ablogamé secoué par la mort déchirante d’un enfant

La communauté d’Ablogamé, située dans la commune de Golfe 1, est plongée dans une profonde tristesse après la perte tragique d’un enfant. Cette tragédie est attribuée à des travaux de construction routière abandonnés et négligés, laissant les infrastructures incomplètes et dangereuses.

CSAF

Émotion et mobilisation dans le quartier

L’incident, survenu il y a quelques jours seulement, a provoqué une onde de choc parmi les résidents locaux. Selon les informations du journal Le Neutre, l’enfant aurait perdu la vie alors qu’il jouait avec ses amis près des caniveaux exposés de la rue de Tchaoudjo, à proximité de l’Hôtel Pélican.

Danger imminent des caniveaux inachevés

Les caniveaux, laissés à découvert et inachevés depuis plus de deux ans, constituent désormais une menace constante pour la sécurité des enfants du quartier. Cette tragédie a ravivé l’appel pressant des habitants à achever les travaux routiers abandonnés.

CSAF

Colère grandissante contre la gestion des autorités

Les autorités locales, incluant Togbui Mizoblewou Wogomebu IV, chef d’arrondissement, ainsi que le maire de la commune et le chef canton, ont été rapidement alertées après cette perte tragique. Cependant, la lenteur des réponses officielles a exacerbé la frustration et l’indignation des résidents, qui réclament depuis longtemps une meilleure gestion des infrastructures pour assurer des conditions de vie sûres.

Risques permanents des chantiers abandonnés

Cette tragédie met en lumière les dangers persistants posés par les chantiers de construction laissés à l’abandon, devenus des terrains de jeu potentiellement mortels pour les enfants du quartier.

##Ablogamé##

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer.

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

csaf

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION