Se connecter avec nous

Faits divers

La « janviose » au Togo : un « mois qui fait soixante jours »

Avatar de Richard

Publié

sur

La « janviose » au Togo : un « mois qui fait soixante jours »

Au Togo, le mois de janvier est synonyme de difficultés accrues pour de nombreuses familles. Depuis deux semaines, une grande partie de la population fait face à la redoutable « Janviose », également connue sous le nom de « maladie de la poche trouée » ou la « sècheresse financière ». Les problèmes financiers, exacerbés par l’inflation mondiale et les récentes célébrations de Noël, du Nouvel An et de la Saint-Sylvestre, ont plongé de nombreuses personnes dans des dépenses excessives.

Les conséquences de la frénésie des fêtes au Togo

Assise sur un banc à côté de sa maison, le visage empreint de préoccupation, Lucienne partage son expérience : « En Afrique, on a une famille très élargie, il faut payer à manger, payer à boire, payer les transports », énumère-t-elle. Les conséquences des fêtes ont mis à mal ses plans financiers, la laissant à court de ressources. Elle confie avoir emprunté de l’argent chez une amie et réfléchit déjà à la manière de survivre au mois de février.

La perception du temps altérée par la « Janviose»

Avec neuf jours restants pour clore janvier, la perception du temps semble altérée par la « Janviose ». Comme le dit Lucienne avec résignation : « Comme on le dit : “janvier a 60 jours”. On a l’intention de vivre deux mois en un mois. » Cette perception du temps étiré met en lumière la pression financière qui pèse sur de nombreuses familles togolaises en ce début d’année.

La prudence face à la crise économique

Ayant déjà subi les affres de la Janviose l’année dernière, Eliezer adopte une approche prudente cette fois-ci. « La vie est devenue chère, tout est devenu difficile, donc on ne peut pas se permettre d’aller contracter un prêt ou de faire une avance de salaire », souligne-t-il. La crise économique pousse de plus en plus de Togolais à adopter des stratégies de gestion financière plus prudentes pour traverser ce mois difficile.

En somme, la « Janviose » au Togo expose les défis financiers auxquels la population est confrontée, mettant en évidence la nécessité d’une gestion budgétaire avisée pour surmonter cette période délicate.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION