Se connecter avec nous

Faits divers

Insolite : Après avoir échoué au BEPC, une élève décide de mettre fin à ses jours (VIDEO)

Publié

sur

Insolite : Après avoir échoué au BEPC, une élève décide de mettre fin à ses jours (VIDEO)

Un incident tragique s’est produit au lycée bilingue Gouache de Bafoussam lorsqu’une élève, dévastée par son échec au BEPC (Brevet d’Études du Premier Cycle), a tenté de mettre fin à ses jours en sautant dans un ruisseau. Heureusement, des passants à l’esprit vif sont intervenus et l’ont secourue, évitant ainsi ce qui aurait pu être une issue déchirante.

L’incident et ses conséquences immédiates

Le désespoir de la jeune étudiante face à son échec à l’examen du BEPC, une étape académique cruciale au Cameroun, l’a amenée à prendre une décision désespérée. Les témoins de son saut dans le ruisseau ont agi rapidement pour la sauver, s’assurant qu’elle vivrait assez longtemps pour recevoir l’aide nécessaire. Cet incident, filmé, est rapidement devenu viral, suscitant une vague de réactions sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

Réactions mitigées sur les réseaux sociaux

La vidéo du sauvetage a suscité de nombreux commentaires et débats en ligne. Les utilisateurs ont exprimé un large éventail d’émotions, allant de l’empathie et du soutien aux critiques sévères et à l’incrédulité. Voici quelques réactions notables :

  • « Pour le BEPC ? BEBELA »
  • « Qu’est-ce que le BEPC apporte au Cameroun ? »
  • « C’est une chérie, elle a honte. »
  • « Des examens où il n’y a même pas de travail. C’est comme ça qu’on pleure ? Massa ! »
  • « Force et courage à elle. La vie n’est toujours pas facile. »
  • « Il a dû la laisser atteindre l’enfer. Bête. »
  • « Il faut très bien le fouetter. »
  • « Que dira-t-elle de ceux qui ont échoué 4 ou 5 fois à cet examen… »
  • « Les gens aiment trop le drame. »

Vue d’ensemble : pression liée à l’examen de BEPC et santé mentale

Cet incident met en évidence l’immense pression que subissent les étudiants en matière de résultats scolaires. L’examen BEPC constitue un obstacle important dans le système éducatif camerounais, et l’échec peut ressembler à un revers dévastateur.

La réaction extrême de l’élève souligne la nécessité d’un meilleur soutien et de meilleurs conseils en matière de santé mentale dans les écoles pour aider les élèves à faire face au stress et aux échecs scolaires.

Rejoignez notre communauté pour ne rien manquer

Pour tous vos besoins de communication, contactez Talcom Togo via WhatsApp en cliquant ici

Copyright © 2023 POWERED BY ZOE CREATION